Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Tempête au Parti socialiste : "PS, cela ne veut pas dire PlayStation"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

UE : la tension monte sur les budgets

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Législatives en Tunisie, la désillusion?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ottawa: histoire d'une photo

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Toumani Diabaté, le maître de la kora, invité du Journal de l’Afrique

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande : une déception pour la gauche ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Kamel Mennour, galeriste

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Marie Le Guen : "Le problème, c’est l’emploi"

En savoir plus

Moyen-orient

La Ligue arabe prévoit de nouvelles sanctions contre la syrie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 26/11/2011

Les pays de la Ligue arabe envisagent d'interdire leur territoire aux principaux dirigeants syriens dans le cadre des nouvelles sanctions visant à mettre fin à la répression menée par le gouvernement de Bachar al-Assad.

AFP - La Ligue arabe a élaboré samedi une série de sanctions contre la Syrie, en particulier un gel des comptes du gouvernement et une interdiction de voyager dans les pays arabes pour des responsables, selon le texte d'un projet de résolution.

Ce projet, adopté par les ministres des Finances et de l'Economie lors d'une réunion du Caire, doit être soumis dimanche pour approbation à leurs collègues des Affaires étrangères.

Le projet prévoit le "gel de toutes les transactions commerciales gouvernementales avec le gouvernement syrien, à l'exception de produits vitaux dont le peuple syrien pourrait se ressentir".

Il stipule aussi "le gel des comptes bancaires du gouvernement syrien" dans les pays arabes, des "transactions financières" avec la Syrie et de "toutes les transactions avec sa Banque centrale" syrienne.

Le texte comporte aussi une "interdiction de voyager dans les pays arabes pour des personnalités et responsables syriens" dont la Ligue arabe dressera une liste ultérieurement, précise le document.

Les sanctions prévoient aussi le gel des liaisons aériennes entre les pays arabes et la Syrie et le gel des projets financés par les pays arabes en Syrie.

Ce projet de sanctions intervient après que Damas a ignoré vendredi un ultimatum de l'organisation panarabe pour accepter un plan de sortie de crise prévoyant la fin des violences et le déploiement d'observateurs arabes dans le pays.

Première publication : 26/11/2011

  • SYRIE

    Damas reste inflexible face à l'ultimatum de la Ligue arabe

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    La Ligue arabe pose un ultimatum à Damas

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Ligue arabe ne renonce pas à envoyer des observateurs en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)