Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Moyen-orient

Mohammed Bassindoua, chef de file de l'opposition, nommé Premier ministre

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2011

Le chef de l'opposition yéménite, Mohammed Bassindoua, a été nommé Premier ministre par intérim. Cette nomination intervient à la suite de la signature d'un accord organisant le transfert du pouvoir.

REUTERS - Le chef de file de l'opposition yéménite, Mohammed Bassindoua, a été nommé dimanche au poste de Premier ministre par intérim par le vice-président qui gère les affaires courantes depuis le retrait d'Ali Abdallah Saleh, rapporte l'agence de presse officielle Saba.

La désignation de Bassindoua par le vice-président Abd-Rabbou Mansour Hadi était attendue depuis la signature mercredi par Saleh d'un accord organisant le transfert du pouvoir au Yémen.

Cet acccord a été conclu sous l'égide du Conseil de coopération du Golfe (CCG) et avec l'aide des Nations unies afin de mettre fin à la contestation meurtrière qui visait le président au pouvoir depuis 33 ans.

Vendredi, les formations de l'opposition avaient décidé de choisir Bassindoua comme leur candidat au poste de chef du futur gouvernement.
 

Première publication : 27/11/2011

  • SYRIE

    La Ligue arabe adopte des sanctions économiques contre Damas

    En savoir plus

  • YÉMEN

    La Française enlevée mardi dans le sud du Yémen a été libérée

    En savoir plus

  • FRANCE

    Les trois humanitaires retenus en otages au Yémen sont arrivés en France

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)