Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne: Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Guillaume Poitrinal, co-président du conseil de la simplification

En savoir plus

FOCUS

Bitcoin, une révolution monétaire?

En savoir plus

SUR LE NET

Nigeria : les internautes mobilisés contre les violences

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur les traces d'Agatha Christie : l'Orient Express fait escale à Paris

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mansouria Mokhefi, spécialiste de l’Algérie

En savoir plus

DÉBAT

L'Algérie d'aujourd'hui : économie, sécurité... le pays inquiet (partie 1)

En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Le camp Bouteflika crie victoire, l'opposant Ali Benflis dénonce des fraudes

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • À Genève, un accord commun conclu pour une issue à la crise ukrainienne

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

  • En images : mince espoir de retrouver des survivants du ferry en Corée du Sud

    En savoir plus

  • Étape cruciale des élections législatives en Inde

    En savoir plus

  • Coupe du Roi : le Real Madrid enfonce le FC Barcelone

    En savoir plus

  • Jacques Servier, le père du Mediator, est décédé

    En savoir plus

  • Vidéo : les Algérois partagés entre fatalisme et peur de l’avenir

    En savoir plus

  • RD Congo : qui en veut au directeur du parc des Virunga, blessé par balles ?

    En savoir plus

  • Transfert d'argent : l'Afrique perd près de 2 milliards de dollars par an

    En savoir plus

  • Daniel Cohn-Bendit fait ses adieux au Parlement européen

    En savoir plus

Asie - pacifique

Après la bavure meurtrière de l'Otan, Islamabad exprime sa "fureur"

©

Vidéo par Mounia Ben Aïssa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/11/2011

Au lendemain de la mort de 24 soldats pakistanais, tués dans un raid de l'Otan sur un poste de contrôle à la frontière afghane, Islamabad a exprimé "son profond sentiment de fureur". L'Otan, elle, déplore une bavure "inacceptable et regrettable".

AFP - Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a déclaré dimanche que la mort de 24 soldats pakistanais était un incident "tragique et involontaire" et a présenté ses condoléances.

"J'ai écrit au Premier ministre du Pakistan pour lui assurer que la mort des soldats pakistanais était tout aussi inacceptable et regrettable que les morts de soldats afghans ou internationaux", a-t-il indiqué dans un communiqué. "C'est un incident involontaire", a-t-il ajouté.

Le chef de l'Otan a exprimé ses "sincères condoléances" et sa "sympathie" aux "familles des soldats qui ont été tués ou blessés", ainsi qu'"au gouvernement et au peuple pakistanais".

"J'apporte tout mon soutien à l'enquête lancée par l'Isaf. Nous allons déterminer ce qui c'est passé et allons en tirer les leçons adéquates", a précisé M. Rasmussen.

"L'Otan reste déterminée à travailler avec le Pakistan et à améliorer la coopération pour que de telles tragédies ne se reproduisent plus", indique le texte. "Nous avons un intérêt commun à combattre le terrorisme transfrontalier et à nous assurer que l'Afghanistan ne devienne pas de nouveau un repaire pour les terroristes. L'Otan et le Pakistan partagent un objectif commun: un Afghanistan stable dans une région en paix", selon lui.

Samedi, des appareils de l'Otan ont bombardé deux poste de l'armée pakistanaise non loin de la frontière. Les militaires pakistanais avaient d'abord évoqué 26 morts, mais la ministre pakistanaise des Affaires étrangères Rabbani Khar a finalement annoncé dimanche que 24 soldats avaient péri.

"De telles attaques sont totalement inacceptables, elles démontrent une indifférence totale à l'égard du droit international et de la vie humaine", a réagi la ministre dans un entretien téléphonique avec son homologue Hillary Clinton, selon un communiqué publié à Islamabad.

Première publication : 27/11/2011

  • PAKISTAN

    Bavure de l'Otan dans le nord-ouest, Islamabad ferme le "Khyber pass"

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Des Taliban pakistanais entament des négociations de paix avec Islamabad

    En savoir plus

  • PAKISTAN

    Un bombardement de drones américains fait trois nouvelles victimes dans les zones tribales

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)