Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burkina Faso : la justice pourrait relancer la procédure des mandats d'arrêt contre Compaoré et Soro

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Papa Wemba : A Kinshasa, le deuil de tout un peuple

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama vs Elisabeth II : un coup de pub royal !

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Primaires américaines : Trump aussi plebiscité que critiqué

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Economie française : une embellie à un an des élections présidentielles

En savoir plus

Planète @venir

La "French tech" est-elle concurrentielle face aux Américains et aux Chinois ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Cédric Klapisch : "Les films français sont des œuvres uniques"

En savoir plus

TECH 24

L'actualité immersive

En savoir plus

FOCUS

Libye : le nouveau gouvernement tente d'asseoir son autorité

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 28/11/2011

"Les Français en faveur du vote des étrangers"

Presse française, Lundi 28 novembre. Au menu de la presse française ce matin, le début des premières élections libres dans l’histoire de l’Egypte, la victoire des islamistes modérés au Maroc, et la querelle entre gauche et droite sur le vote des étrangers aux élections locales.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
 
Ce sont les premières élections libres de l’histoire du pays, un long processus au terme duquel les Frères musulmans espèrent arriver enfin au pouvoir. La Croix dresse les portraits de ces Egyptiens, qui entre espoir et colère, sont retournés place Tahrir. Parmi eux, Hanane, 52 ans, explique qu’elle est restée chez elle au début de la révolution, mais qu’après avoir vu la semaine dernière les jeunes se faire tuer et les hommes de la police militaire traîner leurs cadavres dans les poubelles, elle a décidé de rejoindre les manifestants.
Même déception, même colère à Alexandrie, où les manifestants n’épargnent pas non plus les Frères musulman, d’après l’envoyée spéciale de la Croix, qui raconte que beaucoup d’entre eux «leur reprochent de ne pas soutenir la contestation contre les militaires et de ne pas appeler à descendre dans la rue».
 
L’armée égyptienne, elle, s’accroche au pouvoir et a choisi de préserver en priorité ses propres intérêts.
Il faut dire que les militaires qui ont «la musette bien garnie» écrit Libération. Ils ont bien l’intention de préserver leur mainmise sur l’économie, et ce serait d’ailleurs une des  raisons pour lesquelles l’armée tente d’imposer plusieurs limitations aux futurs élus chargés de rédiger la Constitution. L’essentiel pour l’armée serait d’échapper au pouvoir civil explique un chercheur, qui revient sur cette exigence des militaires à propos du secret du budget des armées et du marché des armes: «une sphère qui  est une ligne rouge qui ne peut être franchie» et qui s’étendrait bien au-delà des comptes de l’armée, qui contrôlerait aujourd’hui environ 30% de l’économie.
 
Les islamistes qui représenteraient aujourd’hui «le changement, une espèce de virginité loin de la corruption dont une partie u personnel politique est soupçonnée» analyse le journal, qui évoque ce matin une «exception marocaine»: au Maroc, «le sang n’a pas coulé, où les armes n’ont pas parlé» et ce, d’après le Figaro, «grâce à un homme qui, très vite, a su prendre les choses en main. Prévenir et anticiper. Le roi Mohammed VI».
 
Et on passe maintenant en France, où le ministre de l’Intérieur Claude Guéant est décidément sur tous les fronts, sur celui de l’immigration en particulier.
Claude Guéant qui a aussi répété, avec d’autres responsables de l’UMP, et avec le président Sarkozy, qu’il était contre le vote des immigrés aux élections locales - le président Sarkozy qui avait dit être pour par le passé.
 
Une position que ne partagerait pas l’ensemble des Français d’après le Parisien.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

29/04/2016 Syrie

Si Alep pouvait parler...

Au menu de cette revue de presse internationale : l'offensive des forces du régime de Bachar al-Assad, la crise qui secoue le parti travailliste britannique, accusé...

En savoir plus

29/04/2016 Revue de presse française

Manifestations contre la réforme El Khomri : "la loi de la violence"

Au menu de cette revue de presse française : les violences en marge des manifestations contre la loi El Khomri, l'avenir du mouvement Nuit Debout et le succès de la bande...

En savoir plus

28/04/2016 Revue de presse internationale

Venezuela : une pétition pour la révocation de Nicolas Maduro

Au menu de cette revue de presse internationale, la situation économique et sociale explosive au Venezuela avec une pétition qui demande un référendum sur la révocation de...

En savoir plus

28/04/2016 Revue de presse française

Salah Abdeslam, "détenu public numéro un"

Au menu de cette revue de presse française, le sort de Salah Abdeslam devenu le "détenu public numéro un" depuis son transfèrement vers la France. Les journaux s'interrogent :...

En savoir plus

27/04/2016 Revue de presse internationale

Justice pour les victimes du stade d'Hillsborough

Au menu de cette revue de presse internationale, la justice rendue aux familles des victimes du stade d'Hillsborough, 27 ans après le drame, le compte à rebours des JO de Rio, à...

En savoir plus