Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

FRANCE

La journaliste française agressée au Caire dépose plainte pour viol

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2011

Agressée sexuellement au Caire alors qu'elle couvrait les événements de la place Tahrir, Caroline Sinz a déposé plainte pour viol, ce lundi, en France. La journaliste de France 3 plaide en faveur du maintien de journalistes femmes en Égypte.

AFP - Caroline Sinz, journaliste de France 3 frappée et agressée sexuellement jeudi par des hommes en civil en marge des manifestations au Caire, a annoncé lundi avoir porté plainte en France pour viol.

La journaliste a annoncé sur France Inter qu'elle avait "déposé une plainte pour viol en France". "Comme on a quelques images, ça peut peut-être aboutir", a-t-elle estimé.

"Des dizaines d'hommes ont commencé à arracher mes vêtements, mes sous-vêtements et à me violer puisque lorsqu'il y a pénétration digitale, c'est un viol. C'est ce dont j'ai été victime pendant 45 mn environ. Heureusement que j'ai pu être sauvée par des hommes qui sont venus à mon secours", a-t-elle raconté.

"C'est un phénomène en Egypte. Il y a visiblement une énorme frustration chez les jeunes Egyptiens", a affirmé Caroline Sinz.

"Il y a 11 femmes égyptiennes qui ont porté plainte pour agression sexuelle et pour viol. Elles ont subi des attouchements et des tests de virginité de la part de l'armée en février, lors de la révolution. Et ces plaintes n'ont toujours pas abouti", a-t-elle rappelé.

La journaliste a plaidé en faveur du maintien de journalistes femmes en Egypte.

"Il faut des femmes en Egypte. D'ailleurs c'est une consoeur qui m'a remplacée", a dit la journaliste, rentrée à Paris samedi. "J'ai couvert l'Irak puis la guerre, plein de pays compliqués. Je ne me sens pas plus exposée (qu'un homme), ce sont les compétences qui comptent".

Reporter sans frontières (RSF) avait d'abord demandé aux rédactions de cesser d'envoyer des journalistes femmes en Egypte, avant de se rétracter.

"Ca m'a beaucoup énervée parce que RSF devrait marquer sa solidarité. Les femmes ont déjà suffisamment de mal pour aller travailler à l'étranger. On est toujours dans un milieu extrêmement machiste dans la presse, quoi qu'on en dise, et c'est très important que les femmes soient là. On peut faire notre travail tout aussi bien qu'un homme", a souligné Caroline Sinz.

Première publication : 28/11/2011

  • POLÉMIQUE

    Les journalistes femmes doivent-elles continuer à couvrir les événements en Égypte ?

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Une journaliste de France 3 agressée sexuellement près de la place Tahrir

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)