Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

Afrique

Khartoum bloque ses exportations de pétrole vers le Soudan du Sud

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2011

L’exécutif soudanais a suspendu les livraisons de pétrole à son voisin du Sud. Les deux pays sont en conflit sur le paiement de taxes de transit. 98% des revenus du Soudan du Sud et 60% de ceux du Soudan sont liés au pétrole.

AFP - Le gouvernement soudanais a bloqué les exportations de pétrole du Soudan du Sud en raison d'un conflit sur le paiement de taxes de transit, a déclaré lundi le ministre soudanais du Pétrole, Ali Ahmed Osmane.

"Le Soudan a interrompu le 17 novembre les exportations de pétrole du Soudan du Sud", a affirmé le ministre. C'est la deuxième fois que Khartoum prend une telle mesure depuis l'accession du Sud à l'indépendance en juillet.

"Après l'indépendance du Soudan du Sud, nous leur avons permis d'exporter le pétrole (via le Soudan) et demandé de payer les frais du port et autres, ce qu'ils avaient accepté", a-t-il expliqué.

"A fin octobre, le montant total des frais dus était de 727 millions de dollars et ils n'ont rien payé. C'est pourquoi nous avons décidé d'empêcher le Soudan du Sud d'exporter le pétrole", a ajouté le ministre soudanais.

Il a expliqué que l'oléoduc n'avait pas été fermé mais le Sud n'avait pas été autorisé à exporter son pétrole via Port Soudan.

En août, un chargement de 600.000 barils de pétrole du Soudan du Sud avait été brièvement bloqué à Port Soudan pour les mêmes raisons. Il a pu peu après quitter le port pour sa destination après autorisation.

Khartoum et Juba avaient alors dit que les négociations étaient au point mort sur les taxes de transit, l'une des questions les plus épineuses toujours en suspens entre les deux parties.

Le sujet est crucial: 98% des revenus du Soudan du Sud et 60% de ceux du Soudan sont liés au pétrole. Et la partition a fait perdre à Khartoum environ 36% de ses revenus pétroliers.

Quelques semaines avant la sécession du Sud, le président soudanais Omar el-Béchir avait menacé Juba de ne pas autoriser le pétrole sud-soudanais à utiliser ses infrastructures pétrolières (oléoducs, raffinerie et port), si aucun accord n'était signé avant la création du nouvel Etat.

Le ministre du Pétrole du Soudan du Sud, Stephen Dhieu, a affirmé la semaine dernière que sa production de pétrole avait baissé de 20.000 barils par jour à 350.000 bj depuis l'indépendance, attribuant ce déclin au fait que Khartoum a rappelé ses ouvriers et sous-traitants qualifiés et à la fermeture de la frontière.

Première publication : 28/11/2011

  • KENYA

    Un juge kényan lance un mandat d'arrêt contre Omar el-Béchir

    En savoir plus

  • LES DEUX SOUDANS

    L'armée soudanaise bombarde un camp de réfugiés au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Violents affrontements entre l'ex-rébellion sudiste et l'armée de Karthoum

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)