Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : Qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

MODE

Mode masculine : florilège des collections hiver 2016-2017

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Au revoir"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le chômage a eu raison de François Hollande

En savoir plus

Economie

Pour Moody's, les notes de tous les pays européens sont menacées

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/11/2011

Selon Moody's, aucun pays européen n'est à l'abri d'une dégradation de sa note en raison de la faiblesse des institutions de l'UE. L'agence considère toutefois que la zone euro maintiendra son unité sans autre défaillance que celle de la Grèce.

AFP - L'aggravation rapide de la crise de la dette dans la zone euro menace les notes de solvabilité de tous les pays européens, a averti dimanche l'agence d'évaluation financière américaine, Moody's.

Dans un "commentaire spécial" sur les pays européens, l'agence indique qu'elle considère toujours que la zone euro maintiendra son unité sans autre défaillance que celle de la Grèce, mais note que même ce "scénario 'positif' est porteur de conséquences très négatives pour les notes" des Etats européens.

L'agence, qui a récemment averti que la France pourrait perdre son "triple A", lui permettant d'emprunter à des taux avantageux sur les marchés, indique ainsi clairement qu'aucun pays, même parmi ceux jugés les plus solides, comme les Pays-Bas, l'Autriche, la Finlande, voire l'Allemagne, n'est à l'abri d'un abaissement de note.

"L'aggravation ininterrompue de la crise de la dette publique et des banques de la zone euro menace la qualité de crédit de tous les pays européens", écrit l'agence. "Alors que la zone euro dans son ensemble possède une force économique et financière énorme, la faiblesse de ses institution continue d'entraver la résolution de la crise et de peser sur les notes" attribuées à la dette de ses pays membres, ajoute-t-elle.

Première publication : 28/11/2011

  • ZONE EURO

    La BCE, banque de discorde du couple franco-allemand

    En savoir plus

  • INTERVIEW EXCLUSIVE

    José Manuel Barroso : "L'Europe est désormais plus forte"

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    La spirale infernale de la crise des dettes souveraines

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)