Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

FRANCE

La commission des lois du Sénat adopte le texte sur le droit de vote des étrangers

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

La proposition de loi socialiste accordant aux étrangers hors Union européenne le droit de vote aux élections municipales a été adoptée, mardi, par la commission, majoritairement de gauche. Le texte sera examiné au Sénat le 8 décembre.

AFP - La commission des Lois du Sénat, à majorité de gauche, a adopté mardi la proposition de loi (PPL) visant à accorder le droit de vote aux élections municipales des étrangers hors UE résidant en France, a annoncé la commission.

Ce texte, vilipendé par la droite et jugée "hasardeuse" par le président Nicolas Sarkozy, sera examiné en séance publique au Sénat le 8 décembre.

La proposition de loi exclut l'accès des étrangers aux fonctions de maire ou d'adjoint ou leur participation à l'élection des sénateurs. Elle prévoit que le droit de vote s'exercera "dans les conditions prévues par une loi organique", précise la commission dans un communiqué.

Elle a considéré, "que l'extension continue du droit au suffrage était le cheminement historique de la démocratie et constituait un facteur de renforcement de la cohésion sociale".

Pour elle, cette réforme "serait un gage d'équité, dans la mesure où elle permettrait de rapprocher les droits conférés aux étrangers communautaires (qui disposent, depuis 1992 et le traité de Maastricht, du droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales) et ceux des étrangers" hors UE.

La commission a adopté la proposition de loi constitutionnelle issue des groupes de gauche votée par l'Assemblée nationale en mai 2000. Ce texte n'a cependant aucune chance d'être voté sous cette législature.

La commission a en effet dû adopter un amendement "rédactionnel" rendu nécessaire par l'ancienneté de la PPL afin de tenir compte des articles de la Constitution créés depuis cette époque.

Le Sénat ne pourra donc pas voter en séance ce texte "conforme" à celui issu de l'Assemblée nationale, ce qui aurait rendu son vote définitif. La PPL devra repartir à l'Assemblée nationale où la majorité UMP le rejettera. Les députés ont le dernier mot sur les textes de loi selon la Constitution.

Première publication : 29/11/2011

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy s'élève contre le droit de vote des étrangers

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un 1er-Mai sous le signe de la solidarité à l'égard des travailleurs étrangers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)