Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Invasion russe : la preuve par l'image

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Université d'été du PS : "une allumette et c'est l'incendie"

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, une alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

François Hollande expose la ligne diplomatique de la France

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président du Medef

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

FRANCE

La commission des lois du Sénat adopte le texte sur le droit de vote des étrangers

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

La proposition de loi socialiste accordant aux étrangers hors Union européenne le droit de vote aux élections municipales a été adoptée, mardi, par la commission, majoritairement de gauche. Le texte sera examiné au Sénat le 8 décembre.

AFP - La commission des Lois du Sénat, à majorité de gauche, a adopté mardi la proposition de loi (PPL) visant à accorder le droit de vote aux élections municipales des étrangers hors UE résidant en France, a annoncé la commission.

Ce texte, vilipendé par la droite et jugée "hasardeuse" par le président Nicolas Sarkozy, sera examiné en séance publique au Sénat le 8 décembre.

La proposition de loi exclut l'accès des étrangers aux fonctions de maire ou d'adjoint ou leur participation à l'élection des sénateurs. Elle prévoit que le droit de vote s'exercera "dans les conditions prévues par une loi organique", précise la commission dans un communiqué.

Elle a considéré, "que l'extension continue du droit au suffrage était le cheminement historique de la démocratie et constituait un facteur de renforcement de la cohésion sociale".

Pour elle, cette réforme "serait un gage d'équité, dans la mesure où elle permettrait de rapprocher les droits conférés aux étrangers communautaires (qui disposent, depuis 1992 et le traité de Maastricht, du droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales) et ceux des étrangers" hors UE.

La commission a adopté la proposition de loi constitutionnelle issue des groupes de gauche votée par l'Assemblée nationale en mai 2000. Ce texte n'a cependant aucune chance d'être voté sous cette législature.

La commission a en effet dû adopter un amendement "rédactionnel" rendu nécessaire par l'ancienneté de la PPL afin de tenir compte des articles de la Constitution créés depuis cette époque.

Le Sénat ne pourra donc pas voter en séance ce texte "conforme" à celui issu de l'Assemblée nationale, ce qui aurait rendu son vote définitif. La PPL devra repartir à l'Assemblée nationale où la majorité UMP le rejettera. Les députés ont le dernier mot sur les textes de loi selon la Constitution.

Première publication : 29/11/2011

  • FRANCE

    Nicolas Sarkozy s'élève contre le droit de vote des étrangers

    En savoir plus

  • FRANCE

    Un 1er-Mai sous le signe de la solidarité à l'égard des travailleurs étrangers

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)