Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

Economie

L'Assemblée nationale adopte définitivement le budget 2012 de la Sécurité sociale

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

Ce mardi, un ultime vote à main levée est venu entériner le budget 2012 de la Sécurité sociale. Ce budget, largement décrié par la gauche, intègre notamment une accélération de la réforme des retraites.

REUTERS - Le Parlement français a définitivement adopté mardi, majorité contre opposition, le projet de loi de financement de la sécurité sociale (PLFSS) pour 2012 qui comprend plusieurs mesures du récent plan d’économies du gouvernement.

L’Assemblée nationale, qui a constitutionnellement le dernier mot, a procédé mardi à la lecture définitive de ce PLFSS après que le Sénat, où la gauche est désormais majoritaire, l’a une nouvelle fois rejeté jeudi dernier.

Ce projet de loi prévoit de ramener à 13,9 milliards d’euros, contre 18,2 milliards en 2011, le déficit du régime général de la Sécurité sociale en 2012.

“Malgré le contexte économique, grâce aux efforts structurels réalisés depuis de nombreuses années, ce PLFSS est et reste un texte qui protège les Français les plus fragiles”, a déclaré Marie-Anne Montchamp, secrétaire d’Etat chargée de la Cohésion sociale.

Pour la socialiste Catherine Lemorton, “ce texte est incompatible avec le droit constitutionnel à une protection sociale pour tous”.

Elle a remis en cause, sur la forme, la constitutionnalité du texte, les amendements du gouvernement reprenant les mesures du plan du 7 novembre ayant été présentés et adoptés après l’échec de la commission mixte paritaire (CMP) Assemblée-Sénat.

Après avoir décidé de réviser à la baisse, de 1,75 à 1%, la prévision du taux de croissance pour 2012, le gouvernement a présenté un nouveau plan d’économies doté de plusieurs mesures.

Le projet de loi inclut la révision à la baisse de l’objectif national des dépenses d’assurance-maladie (Ondam), ramené de 2,8 à 2,5%, et l’accélération de la réforme de la retraite pour les personnes nées entre 1952 et 1955.

La revalorisation des prestations familiales et des aides aux logement est gelée à 1% pour 2012, soit le nouveau taux de croissance retenu pour bâtir le projet de budget pour 2012.

Le déremboursement de nouveaux médicaments, une hausse des taxes sur les alcools, le passage de 6 à 8% du taux du forfait social et une série de mesures de lutte contre la fraude sociale sont également inclus.

En outre, les indemnités de rupture (licenciement, rupture à l’amiable) seront soumises aux cotisations sociales à partir de 72.744 euros contre 109.000 euros actuellement mais la mesure ne s’appliquera pas pour les plans et départs négociés avant le 31 décembre 2011.

 

Première publication : 29/11/2011

  • FRANCE

    L'Assemblée nationale adopte le budget 2012 de la sécurité sociale

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le budget 2011 part à la chasse aux économies

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)