Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

Moyen-orient

Des roquettes tirées depuis le Liban touchent le nord d'Israël ‎

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

Dans la nuit de lundi à mardi, des roquettes ont été tirées depuis le sud du Liban vers le nord d'Israël, sans faire de victime. Israël a répliqué en tirant des obus. "Il s'agit d'un incident grave", estime l'armée israélienne dans un communiqué.

AFP - Plusieurs roquettes tirées du sud du Liban ont explosé dans la nuit de lundi à mardi dans le nord d'Israël, sans faire de victime, a annoncé le porte-parole de l'armée israélienne dans un communiqué.

"Plusieurs roquettes ont explosé dans la région de la Galilée occidentale sans faire de victime. L'armée israélienne a répliqué en attaquant dans le secteur d'où avaient été tirées ces roquettes", a ajouté le communiqué sans donner d'autres précisions.

"L'armée israélienne considère qu'il s'agit d'un incident grave et estime qu'éviter ce genre de tirs relève de la responsabilité du gouvernement libanais et l'armée libanaise", a également souligné l'armée.

Selon la radio publique, quatre roquettes se sont abattues sur le territoire israélien. Un des engin a provoqué quelques dégâts dans un poulailler, tandis qu'une autre roquette s'est abattue dans une localité, mais sans exploser. L'artillerie israélienne a ensuite répliqué en tirant des obus vers le sud du Liban, a ajouté la radio.

Le commandement de la région militaire nord a procèdé à la suite de ces tirs à une "évaluation opérationnelle de la situation", a poursuivi le porte-parole de l'armée. La population du nord d'Israël n'a pas été appelé à se réfugier dans les abris.

Le dernier incident à la frontière israélo-libanaise remonte au 1er août de cette année. Des militaires israéliens et libanais avaient échangé ce jour là des coups de feu.

En mai dernier, dix Palestiniens avaient été tués et des centaines d'autres blessés en tentant de s'infiltrer du Liban en Israël lors de la commémoration de la "Nakba" (catastrophe), l'exode palestinien après la création d'Israël.

En août 2010, un accrochage meurtrier à la frontière israélo-libanaise avait fait quatre morts, dont trois Libanais --deux soldats et un journaliste-- ainsi qu'un officier israélien dans le secteur de la frontière.

Il s'agissait de l'incident le plus grave depuis l'été 2006 lorsque le Hezbollah libanais avait enlevé deux soldats israéliens à la frontière. L'armée israélienne avait répliqué en lançant une vaste opération de représailles contre le mouvement chiite. Le conflit avait duré 34 jours, provoquant la mort de plus de 1.200 Libanais, en majorité des civils et de 160 Israéliens, en majorité des militaires.

Première publication : 29/11/2011

  • LIBAN

    Sixième jour de sit-in pour les partisans du Hezbollah

    En savoir plus

  • LIBAN

    Saad Hariri prépare son come-back politique sur Twitter

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Dans le Sinaï, le gazoduc alimentant Israël et la Jordanie à nouveau attaqué

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)