Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les pro-russes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

Moyen-orient

Visite surprise de Joe Biden à Bagdad à quelques semaines du retrait des troupes

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

Alors que l'armée américaine doit finaliser son retrait d'Irak avant la fin de l'année, après huit ans de présence, le vice-président américain s'est rendu mardi à Bagdad. La durée et le programme de son séjour n'ont pas été dévoilés.

AFP - Le vice-président américain Joe Biden est arrivé mardi à Bagdad pour une visite surprise en Irak à quelques semaines de la fin des opérations de retrait de l'armée américaine dans ce pays, a constaté l'AFP.

L'avion transportant M. Biden a atterri sur l'aéroport de Bagdad vers 18H30 (15H30 GMT), a constaté un photographe de l'AFP.

M. Biden a été accueilli par l'ambassadeur américain à Bagdad, James Jeffrey, et par le général Lloyd Austin, commandant des forces américaines en Irak. Le programme de son séjour n'est pas connu.

Le vice-président a déjà effectué plusieurs visites en Irak. La dernière remonte au 13 janvier 2011.

Sa visite pourrait être la dernière avant la fin de la gigantesque opération logistique que représente le retrait de l'armée américaine d'Irak après plus de huit ans de présence. Ce départ est prévu avant la fin de l'année, conformément à un accord signé en 2008 entre les deux pays.

Les Etats-Unis ont compté jusqu'à 505 bases et 171.000 soldats en Irak. Ils n'ont plus actuellement que 7 bases et 13.800 militaires, a indiqué mardi un porte-parole de l'armée américaine en Irak.

Le départ des troupes américaines suscite des inquiétudes sur la capacité des forces de l'ordre irakiennes à assurer la stabilité et la sécurité du pays.

La visite de M. Biden intervient alors que la semaine écoulée a été sanglante pour l'Irak, frappé par une série d'attentats à la bombe et à main armée qui ont fait au moins 60 morts depuis mardi dernier.

Première publication : 29/11/2011

Comments

COMMENTAIRE(S)