Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

Moyen-orient

Visite surprise de Joe Biden à Bagdad à quelques semaines du retrait des troupes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

Alors que l'armée américaine doit finaliser son retrait d'Irak avant la fin de l'année, après huit ans de présence, le vice-président américain s'est rendu mardi à Bagdad. La durée et le programme de son séjour n'ont pas été dévoilés.

AFP - Le vice-président américain Joe Biden est arrivé mardi à Bagdad pour une visite surprise en Irak à quelques semaines de la fin des opérations de retrait de l'armée américaine dans ce pays, a constaté l'AFP.

L'avion transportant M. Biden a atterri sur l'aéroport de Bagdad vers 18H30 (15H30 GMT), a constaté un photographe de l'AFP.

M. Biden a été accueilli par l'ambassadeur américain à Bagdad, James Jeffrey, et par le général Lloyd Austin, commandant des forces américaines en Irak. Le programme de son séjour n'est pas connu.

Le vice-président a déjà effectué plusieurs visites en Irak. La dernière remonte au 13 janvier 2011.

Sa visite pourrait être la dernière avant la fin de la gigantesque opération logistique que représente le retrait de l'armée américaine d'Irak après plus de huit ans de présence. Ce départ est prévu avant la fin de l'année, conformément à un accord signé en 2008 entre les deux pays.

Les Etats-Unis ont compté jusqu'à 505 bases et 171.000 soldats en Irak. Ils n'ont plus actuellement que 7 bases et 13.800 militaires, a indiqué mardi un porte-parole de l'armée américaine en Irak.

Le départ des troupes américaines suscite des inquiétudes sur la capacité des forces de l'ordre irakiennes à assurer la stabilité et la sécurité du pays.

La visite de M. Biden intervient alors que la semaine écoulée a été sanglante pour l'Irak, frappé par une série d'attentats à la bombe et à main armée qui ont fait au moins 60 morts depuis mardi dernier.

Première publication : 29/11/2011

COMMENTAIRE(S)