Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

FOCUS

Angela Merkel au sommet de son pouvoir?

En savoir plus

MODE

Les collections de l'été 2015 déjà au salon Who's Next à Paris

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Xavier Bettel, Premier ministre luxembourgeois

En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les boîtes noires vont être analysées au Royaume-Uni

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Paris confirme la livraison du premier Mistral à Moscou, le second en suspens

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la disparition d'un de ses soldats

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

  • À Sarcelles, des dignitaires juifs et musulmans ont prié pour la paix

    En savoir plus

  • Transferts : Patrice Evra quitte Manchester United pour la Juventus Turin

    En savoir plus

  • Gaza : au Caire, Ban Ki-moon et Kerry veulent arracher un cessez-le-feu

    En savoir plus

Moyen-orient

Visite surprise de Joe Biden à Bagdad à quelques semaines du retrait des troupes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/11/2011

Alors que l'armée américaine doit finaliser son retrait d'Irak avant la fin de l'année, après huit ans de présence, le vice-président américain s'est rendu mardi à Bagdad. La durée et le programme de son séjour n'ont pas été dévoilés.

AFP - Le vice-président américain Joe Biden est arrivé mardi à Bagdad pour une visite surprise en Irak à quelques semaines de la fin des opérations de retrait de l'armée américaine dans ce pays, a constaté l'AFP.

L'avion transportant M. Biden a atterri sur l'aéroport de Bagdad vers 18H30 (15H30 GMT), a constaté un photographe de l'AFP.

M. Biden a été accueilli par l'ambassadeur américain à Bagdad, James Jeffrey, et par le général Lloyd Austin, commandant des forces américaines en Irak. Le programme de son séjour n'est pas connu.

Le vice-président a déjà effectué plusieurs visites en Irak. La dernière remonte au 13 janvier 2011.

Sa visite pourrait être la dernière avant la fin de la gigantesque opération logistique que représente le retrait de l'armée américaine d'Irak après plus de huit ans de présence. Ce départ est prévu avant la fin de l'année, conformément à un accord signé en 2008 entre les deux pays.

Les Etats-Unis ont compté jusqu'à 505 bases et 171.000 soldats en Irak. Ils n'ont plus actuellement que 7 bases et 13.800 militaires, a indiqué mardi un porte-parole de l'armée américaine en Irak.

Le départ des troupes américaines suscite des inquiétudes sur la capacité des forces de l'ordre irakiennes à assurer la stabilité et la sécurité du pays.

La visite de M. Biden intervient alors que la semaine écoulée a été sanglante pour l'Irak, frappé par une série d'attentats à la bombe et à main armée qui ont fait au moins 60 morts depuis mardi dernier.

Première publication : 29/11/2011

COMMENTAIRE(S)