Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Première incursion terrestre d’un commando israélien à Gaza

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Khartoum s'octroiera 23 % des exportations de pétrole du Soudan du sud

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/12/2011

Le gouvernement soudanais ne suspendra pas les exportations de pétrole du Soudan du Sud. Les deux pays voisins étant toujours dans l'impasse sur les taxes de transit, Khartoum prélèvera en nature 23% du pétrole qui transitera par ses infrastructures.

AFP - Le Soudan ne va pas bloquer les exportations de pétrole sud-soudanaises malgré l'échec des négociations menées mercredi à Addis Abeba, mais va prélever en nature 23% du pétrole qui transitera par ses infrastructures, ont annoncé des responsables soudanais.

Jusqu'à ce qu'un accord soit conclu, "nous n'allons pas imposer la taxe de transit complète. Nous allons déduire 23% sous forme de paiement en nature", a déclaré à l'AFP un haut responsable du ministère du Pétrole sous couvert de l'anonymat.

Les discussions sont dans l'impasse entre Khartoum et Juba au sujet du partage des revenus pétroliers, qui constituent 98% des revenus du Soudan du Sud (où se trouvent la majeure partie des réserves) et 60% de ceux du Soudan (qui contrôle les infrastructures indispensables à l'exportation).

Le ministère soudanais du Pétrole avait annoncé lundi avoir bloqué les exportations de pétrole sud-soudanaises, assurant que Juba ne s'était pas acquitté de 727 millions de dollars de frais de transit entre juillet et octobre.

Mais en revenant mercredi d'Addis Abeba, le négociateur soudanais pour les questions économiques, Sabir Mohamed Hassan, a assuré que le pétrole sud-soudanais continuait de transiter par le Soudan.

"Le Sud (Soudan du Sud, ndlr) a accès (à nos infrastructures) et va continuer à exporter, et c'est dans notre intérêt", a-t-il expliqué en conférence de presse. Mais "nous leur avons dit qu'il était de notre responsabilité de prendre notre dû en nature, et c'est exactement ce qu'il s'est passé ces derniers jours".

Soulignant l'absence de progrès sur ce sujet sensible, le négociateur a expliqué que Khartoum réclamait au Soudan du Sud 36 dollars par baril transitant par ses infrastructures, des frais qualifiés d'"extorsion" par Juba.

La décision de Khartoum de se payer en nature a provoqué la colère des autorités sud-soudanaises.

"Si le gouvernement soudanais vole le pétrole du Soudan du Sud, ou si d'autres essaient d'acheter le pétrole volé par le gouvernement soudanais au Sud, la République du Soudan du Sud prendra les mesures légales nécessaires", a déclaré dans un communiqué le négociateur sud-soudanais, Pagan Amum.

Il a également accusé le gouvernement de Khartoum de ne pas avoir reversé à Juba sa part dans les revenus pétroliers du pays en mai, juin et juillet, durant les mois qui ont précédé la partition.

Selon des experts, plus les deux pays tarderont à s'accorder sur ce dossier, plus les négociations seront difficiles. La prochaine rencontre est prévue à Juba le 20 décembre.

Première publication : 01/12/2011

  • KENYA

    Un juge kényan lance un mandat d'arrêt contre Omar el-Béchir

    En savoir plus

  • LES DEUX SOUDANS

    L'armée soudanaise bombarde un camp de réfugiés au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • SOUDAN

    Violents affrontements entre l'ex-rébellion sudiste et l'armée de Karthoum

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)