Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Crise en Ukraine : l'escalade à l'est jusqu'où ? (Partie 1)

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

En savoir plus

SUR LE NET

Opération ratée de la police de New York sur Twitter

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sean Lennon dans les pas de son père

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : peine de mort et réglementation

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Michel Platini : "pas sûr que le PSG respecte le fair play financier"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Les "manoeuvres tactiques" de Mahmoud Abbas

En savoir plus

DÉBAT

Plan d'économies de Valls : la France sur la voie de la stabilité ? (partie 2)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour de Wade à Dakar : la polémique enfle

En savoir plus

  • Accord Hamas-Fatah : Israël suspend les négociations de paix

    En savoir plus

  • De la guerre civile aux portes de Paris, parcours de réfugiées syriennes

    En savoir plus

  • En direct : Moscou lance des manœuvres militaires à la frontière ukrainienne

    En savoir plus

  • Présidentielle syrienne : deux candidats face à Bachar al-Assad

    En savoir plus

  • Vidéo : les ouvriers du textile au Bangladesh toujours en danger

    En savoir plus

  • Abdoulaye Wade bloqué au Maroc, confusion sur son retour à Dakar

    En savoir plus

  • Les dessous des résultats record d’Apple

    En savoir plus

  • Ségolène Royal dément avoir interdit les décolletés dans son ministère

    En savoir plus

  • Impression 3D : dix maisons construites en 24 heures à Shanghaï

    En savoir plus

  • Premières pistes pour mettre fin au conflit entre VTC et taxis

    En savoir plus

  • Le rappeur Rohff mis en examen et incarcéré pour violences

    En savoir plus

  • Au Caire, le voile de la discorde

    En savoir plus

  • Le patron de la F1 Bernie Ecclestone jugé pour corruption

    En savoir plus

  • Au moins trois médecins américains tués dans un hôpital de Kaboul

    En savoir plus

  • Les îles Senkaku "couvertes" par le traité de défense américano-japonais

    En savoir plus

  • Platini doute que le PSG respecte le fair-play financier

    En savoir plus

  • Le président colombien rétablit le maire de Bogota dans ses fonctions

    En savoir plus

  • Le projet ferroviaire du grand Tunis remis sur les rails

    En savoir plus

  • RD Congo : plus de 50 morts dans un accident de train

    En savoir plus

Afrique

Les observateurs de l'UE pointent des irrégularités lors des élections

©

Vidéo par Nicolas GERMAIN , Johan BODIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2011

Les observateurs européens indiquent avoir relevé des irrégularités lors des scrutins présidentiel et législatif du 28 novembre en RD Congo, mais attendent l'annonce des résultats avant de tirer des conclusions définitives.

FRANCE 24 a décidé de fermer provisoirement les commentaires de cette page en raison de la violence ou du caractère injurieux de certains propos postés.

AFP - La mission d'observation électorale de l'Union européenne (MOE-UE) a relevé jeudi des irrégularités lors du scrutin présidentiel et législatif lundi en République démocratique du Congo, mais attend l'annonce des résultats pour tirer des conclusions définitives.

La MOE-UE, qui a noté "une forte mobilisation de l'électorat dans un processus insuffisamment maîtrisé", ne rendra ses conclusions définitives qu'après les résultats du 6 décembre, a déclaré la chef de mission, la députée bulgare Mariya Nedelcheva lors d'un point presse.

Lors du scrutin de lundi, les 147 observateurs ont relevé "de nombreuses irrégularités, parfois graves" dans 79 % des endroits où ils se sont rendus.

Outre l'ouverture tardive de bureaux de vote ou le manque de matériel sensible, la MOE-UE a relevé l'interception de bulletins pré-marqués (dans 3 provinces), le secret du vote non garanti (1 province), des urnes non scellées (3), le vote de mineurs (2), l'intervention de personnes non autorisées (2), les personnes assistant plusieurs électeurs (5), l'encre indiquant que l'électeur a déjà voté quasiment jamais vérifiée à l'entrée du bureau (4).

La MOE a critiqué l'affichage hors délai légal des listes électorales et enregistré "163 incidents" lors de la campagne, dont certains liés à des violations des droits humains.

Les candidats à la présidentielle n'ont pas bénéficié du même temps d'antenne à la télévision nationale, le président sortant Joseph Kabila ayant été très nettement favorisé (86%), loin devant les opposants Léon Kengo (8%), Vital Kamarhe (3%), et le principal rival de Kabila, Etienne Tshisekedi (1%), selon Mme Nedelcheva.

L'indépendance de la Cour suprême de justice, qui traite le contentieux électoral, est également "remise en question" après la nomination en pleine campagne par le président Kabila de 18 nouveaux magistrats, "qui pourrait violer les conditions établies par le statut des magistrats", juge la MOE-UE.

La mission s'inquiète aussi de la nouvelle procédure pour le traitement du contentieux, désormais à huis clos et non plus en séance publique, après la révision de la loi électorale adoptée en août, et qui a notamment validé le système du tour unique, fortement contesté.

 

Première publication : 01/12/2011

  • RD CONGO

    Trois candidats réclament l'invalidation des scrutins présidentiel et législatif

    En savoir plus

  • RD CONGO

    Le dépouillement débute au terme d'une journée électorale chaotique

    En savoir plus

  • CARTE

    Les incidents de la journée électorale en RD Congo

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)