Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Festival "afroféministe" : le compromis de la maire de Paris

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la famine, arme de guerre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : et la Palme d'or est attribuée à...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Merkel-Trump, je t'aime moi non plus"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

France - Russie : des relations économiques pas si frileuses

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Macron, président à poigne"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lutte contre le terrorisme en Europe : et maintenant ?...

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Du violon pour faire face à la police au Venezuela et le coup de gueule d'un apiculteur français

En savoir plus

Amériques

Le taux de chômage à son plus bas niveau depuis mars 2009

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2011

Selon les chiffres publiés vendredi par le département du Travail, le taux de chômage des États-Unis a baissé jusqu'à 8,6 % en novembre, son plus bas niveau depuis deux ans et demi. Un taux qui confirme la reprise économique.

AFP - Le taux de chômage des Etats-Unis est tombé en novembre à 8,6%, son niveau le plus faible depuis mars 2009, selon des chiffres officiels publiés vendredi à Washington.

Selon le rapport sur l'emploi du département du Travail, la proportion des actifs sans emploi a reculé de 0,4 point par rapport à octobre.

C'est la plus forte baisse du chômage depuis décembre, et elle est inattendue dans la mesure où la prévision médiane des analystes donnait le chômage stable à 9,0% en octobre.

Le chômage n'avait plus été inférieur à 9,0% depuis le printemps 2009.

Selon les données du ministère, la population active a fortement baissé en novembre. Néanmoins, le nombre de personnes sans emploi a chuté près de deux fois plus vite, en reculant de 594.000 par rapport à octobre. C'est la plus forte baisse du nombre de chômeur recensée depuis juillet 1983.

Selon le département du Travail, l'économie américaine a créé en novembre 120.000 emplois de plus qu'elle n'en détruisait, ce qui est conforme à la prévision des analystes.

Le solde des embauches apparaît ainsi en hausse de 20% par rapport à octobre, mais inférieur à sa moyenne sur les douze derniers mois (131.000).

Le gouvernement indique que par rapport à octobre, "les embauches ont continué de s'accélérer dans le commerce de détail, les services aux entreprises, le secteur de la santé et celui des loisirs et de l'hôtellerie".

Le secteur public a continué de supprimer des postes (20.000). A 140.000, les embauches nettes du secteur privé apparaissent en hausse de 20% par rapport à octobre, et à un niveau conforme à ce que prévoyaient les analystes.

Les données du ministère sur les salaires sont moins bonnes que celles sur l'évolution du taux de chômage. Selon le rapport sur l'emploi, en effet, le salaire hebdomadaire moyen aux Etats-Unis a reculé de 0,2% par rapport à octobre.

Il apparaît en hausse de 1,9% sur un an, ce qui est nettement inférieur à la dernière estimation de l'inflation publiée par le ministère (3,5% sur un an en octobre).
 

Première publication : 02/12/2011

  • ÉTATS-UNIS

    Le Sénat rejette une mesure du plan d'Obama pour l'emploi

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama somme le Congrès d'adopter son plan pour l'emploi

    En savoir plus

  • BANQUES

    Bank of America annonce la suppression de 30 000 emplois "dans les prochaines années"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)