Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

Sports

L'Argentine reste dans la course à Séville

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2011

Grâce à son double, l'Argentine revient à 2-1 et reste dans la course pour la victoire finale en Coupe Davis face à l'Espagne. À suivre, les deux derniers simples décisifs, dimanche.

AFP - L'Argentine a préservé ses chances de soulever la première coupe Davis de son histoire en remportant samedi le double de la finale qui l'oppose à l'Espagne à Séville.

Alors que leur équipe était menée 2-0 par les hommes d'Albert Costa, en quête d'un cinquième sacre dans l'épreuve, David Nalbandian et Eduardo Schwank se sont imposés face à Feliciano Lopez et Fernando Verdasco sur le score de 6-4 6-2 6-3.

Face à une paire argentine parfaitement rôdée, le double espagnol a montré ses limites, en raison notamment d'un manque d'automatismes de Fernando Verdasco qui n'a eu de cesse que de s'excuser de ses erreurs auprès de son partenaire.

"Nous avons livré une grande partie. Dès le départ, nous avons fait peu d'erreurs, quasiment aucune (...) Nous savions que le double serait un point crucial et que nous pouvions le gagner", a dit Nalbandian à la télévision espagnole.

Albert Costa n'a pu que constater l'impuissance de son double face à la qualité du jeu prodigué par les Argentins.

"Aujourd'hui (samedi), nous n'avons pas fait une bonne partie. Nous avons manqué de temps pour nous entraîner ensemble afin que cela se passe bien", a constaté le capitaine espagnol.

"Il faut rester confiant. Nous avons encore deux opportunités pour gagner cette coupe Davis."

Vendredi, lors de la première journée de cette finale, Rafael Nadal, deuxième mondial, avait apporté le premier point à l'Espagne en dominant Juan Monaco, 26e, sur le score de 6-1 6-1 6-2.

David Ferrer était ensuite venu à bout du numéro un argentin, Juan Martin Del Potro, 11e à l'ATP, en cinq sets finalement enlevés 6-2 6-7 3-6 6-4 6-3.

Dimanche, le premier des deux derniers matches doit opposer Nadal et Del Potro, leaders de leur équipe respective.

L'ancien numéro un mondial, que l'on disait en méforme, a montré vendredi qu'il était en pleine possession de ses moyens, si ce n'est physiques, tout au moins mentaux. Juan Martin Del Potro, lui, devra faire avec un match de plus de cinq heures disputé contre Ferrer qui pourrait peser lourd dans la balance.

L'ultime rencontre - qui pourrait être décisive, devrait mettre aux prises David Ferrer et Juan Monaco, a moins que "Tito" Vazquez, le capitaine argentin, ne décide de lancer David Nalbandian, ancien troisième joueur mondial, retombé au 64e rang et qui mise toute sa saison sur la coupe Davis.

Les capitaines ont en effet la possibilité de procéder à un changement jusqu'à une heure avant le début des matches.

Première publication : 03/12/2011

  • COUPE DAVIS

    Nadal sort Tsonga, l'Espagne en finale

    En savoir plus

  • COUPE DAVIS

    La victoire en double des Bleus sur l'Espagne relance les espoirs tricolores

    En savoir plus

  • COUPE DAVIS

    Nadal et Ferrer terrassent les Français en simple

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)