Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Jean-François Piège

En savoir plus

Afrique

Le gouvernement du nouveau Premier ministre devrait être investi mercredi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2011

Alors que des résultats partiels de la première phase des législatives fuitent dans les médias depuis samedi soir, le nouveau Premier ministre Kamal al-Ganzouri a déclaré espérer pouvoir disposer de son gouvernement dès mercredi.

ÉGYPTE : PREMIÈRES LÉGISLATIVES POST-MOUBARAK

AFP - Le nouveau Premier ministre égyptien, Kamal el-Ganzouri, espère que le gouvernement qu'il est en train de former pourra être investi d'ici à mercredi, dans des déclarations rapportées par l'agence officielle Mena dans la nuit de samedi à dimanche.


M. Ganzouri "espère achever les consultations pour la composition du gouvernement dimanche" et il "exprime l'espoir que la prestation de serment aura lieu d'ici mercredi" devant le chef du Conseil militaire au pouvoir, le maréchal Hussein Tantaoui, écrit la Mena.

La formation du gouvernement, attendue mercredi ou jeudi derniers, a été "retardée en raison de changements dans les nominations", selon l'agence.

M. Ganzouri, 78 ans, a déjà été de 1996 à 1999 Premier ministre sous Hosni Moubarak, chassé le 11 février par une révolte populaire.

Il a été nommé le 25 novembre Premier ministre par l'armée au pouvoir pour remplacer Essam Charaf, qui avait démissionné à la suite des affrontements meurtriers qui ont opposé forces de l'ordre et manifestants en marge de rassemblements hostiles au pouvoir militaire.

M. Ganzouri avait fait savoir vendredi que son équipe comprendrait une dizaine au moins de membres du gouvernement démissionnaire.

Cette crise gouvernementale survient alors que le pays est engagé dans des élections législatives dont la première phase, lundi et mardi, s'est traduite par une forte avancée des partis islamistes, selon des résultats partiels.

 

 

 

Première publication : 04/12/2011

  • ÉGYPTE

    Les islamistes donnés en tête, les résultats toujours attendus

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le taux de participation à la première phase des législatives atteint 62 %

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    Les élections législatives en Égypte, mode d'emploi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)