Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison blanche

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

Afrique

Le gouvernement du nouveau Premier ministre devrait être investi mercredi

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/12/2011

Alors que des résultats partiels de la première phase des législatives fuitent dans les médias depuis samedi soir, le nouveau Premier ministre Kamal al-Ganzouri a déclaré espérer pouvoir disposer de son gouvernement dès mercredi.

AFP - Le nouveau Premier ministre égyptien, Kamal el-Ganzouri, espère que le gouvernement qu'il est en train de former pourra être investi d'ici à mercredi, dans des déclarations rapportées par l'agence officielle Mena dans la nuit de samedi à dimanche.


M. Ganzouri "espère achever les consultations pour la composition du gouvernement dimanche" et il "exprime l'espoir que la prestation de serment aura lieu d'ici mercredi" devant le chef du Conseil militaire au pouvoir, le maréchal Hussein Tantaoui, écrit la Mena.

La formation du gouvernement, attendue mercredi ou jeudi derniers, a été "retardée en raison de changements dans les nominations", selon l'agence.

M. Ganzouri, 78 ans, a déjà été de 1996 à 1999 Premier ministre sous Hosni Moubarak, chassé le 11 février par une révolte populaire.

Il a été nommé le 25 novembre Premier ministre par l'armée au pouvoir pour remplacer Essam Charaf, qui avait démissionné à la suite des affrontements meurtriers qui ont opposé forces de l'ordre et manifestants en marge de rassemblements hostiles au pouvoir militaire.

M. Ganzouri avait fait savoir vendredi que son équipe comprendrait une dizaine au moins de membres du gouvernement démissionnaire.

Cette crise gouvernementale survient alors que le pays est engagé dans des élections législatives dont la première phase, lundi et mardi, s'est traduite par une forte avancée des partis islamistes, selon des résultats partiels.

 

 

 

Première publication : 04/12/2011

  • ÉGYPTE

    Les islamistes donnés en tête, les résultats toujours attendus

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le taux de participation à la première phase des législatives atteint 62 %

    En savoir plus

  • INFOGRAPHIE

    Les élections législatives en Égypte, mode d'emploi

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)