Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

DÉBAT

Gabon : l'opposition demande le départ du président Ali Bongo

En savoir plus

DÉBAT

Trois attaques en France en 48 heures : un effet de mimétisme ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Père Noël habite en Chine"

En savoir plus

EUROPE

La coalition de centre-gauche remporte les législatives

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2011

La coalition de centre-gauche, emmenée par le Parti social démocrate, a remporté les élections législatives avec 44,5% des voix, face à l'Union démocratique croate, formation au pouvoir dirigée par Jadranka Kosor (photo).

AFP - La coalition de centre-gauche (opposition) a remporté dimanche les élections législatives en Croatie, avec 44,5% des voix, face aux conservateurs au pouvoir, selon un sondage à la sortie des bureaux de vote diffusé à la télévision nationale HRT.

Cette coalition, emmenée par le Parti social-démocrate (SDP), distance de loin l'Union démocratique croate (HDZ), qui recueille 22,1% des voix, selon ce sondage réalisé par l'agence IPSOS Puls.

"Merci beaucoup à tous ceux qui ont voté pour nous. Nous prenons (cette manifestation de soutien) avec sérieux et nous allons travailler dur", a déclaré Vesna Pusic, une responsable du Parti populaire croate (HNS, libéral, membre de la coalition de centre-gauche).

Cette majorité va permettre de "mettre en oeuvre notre programme politique de façon systématique", s'est félicitée Mme Pusic, qui est la probable future ministre croate des Affaires étrangères.

La coalition de centre-gauche devrait, selon le sondage, disposer de 83 sièges sur 151 au Parlement, ce qui lui permettrait de former un gouvernement.

Les élus de HDZ et de deux formations politiques mineures qui ont rejoint ce parti dans certaines circonscriptions, devraient occuper 40 sièges.

Un responsable de la HDZ, Vladimir Seks, a fait savoir, dans une première réaction, que sa formation préférait ne pas se fier aux sondages. Il a dénoncé une "guerre contre la HDZ", menée selon lui par "tous les médias" du pays pendant la campagne électorale.

"Tout ce qui a été positif de la part de HDZ, à savoir la fin des négociations d'adhésion à l'UE, a été dissimulé, tout comme la lutte contre la corruption", a ajouté M. Seks.

La HDZ a été secouée ces derniers mois par une série d'affaires de corruption et par la crise économique.

Le président de la Croatie, Ivo Josipovic, a dit s'attendre à un engagement rapide du nouveau cabinet.

"Après la formation d'une majorité parlementaire et du gouvernement, je m'attends à un travail ardu, à un travail sur les réformes, le travail pour la sortie de la crise économique", a déclaré M. Josipovic, peu avant la fermeture des bureaux de vote.

Le prochain gouvernement héritera d'une situation économique très délicate. Après une récession presque constante depuis le début 2009, l'économie devrait légèrement croître en 2011, de 0,5%, selon la prévision de la Banque nationale. Le taux de chômage est de 17,4%.

Les premiers résultats officiels préliminaires sont attendus autour de 20H00 GMT.
 

Première publication : 04/12/2011

COMMENTAIRE(S)