Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola : ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

SUR LE NET

Firechat, l'application anti-censure des Hongkongais

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Guerre des nerfs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • Ebola, EI, coronavirus… La Mecque sous haute surveillance pour le Hadj

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

Afrique

Début du deuxième tour des législatives pour un tiers des électeurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2011

En Égypte, le second tour des élections législatives a débuté ce lundi matin dans le premier tiers des gouvernorats - dont Le Caire et Alexandrie. Les Frères musulmans, en tête au premier tour, espèrent maintenir leur avance.

AFP - Les Egyptiens ont commencé à voter lundi pour le deuxième tour des législatives, dans lequel les mouvements islamistes, en particulier les Frères musulmans, tenteront d'améliorer un score déjà écrasant.

Les bureaux de vote ont ouvert à 08H00 (06H00 GMT) pour ce second tour qui concerne,

ÉGYPTE : PREMIÈRES LÉGISLATIVES POST-MOUBARAK

comme le premier, un tiers des gouvernorats d'Egypte, dont les deux plus grandes villes du pays, Le Caire et Alexandrie.

L'affluence était encore faible à l'ouverture après un premier tour marqué par une participation sans précédent (62%) dans l'histoire de l'Egypte, un pays dirigé d'une main de fer pendant 30 ans par le président Hosni Moubarak, chassé en février par une révolte populaire.

Une rude bataille est attendue lundi et mardi entre libéraux, grands perdants du premier tour, et les islamistes mais aussi au sein même du camp conservateur pour la quasi-totalité des sièges attribués au scrutin uninominal.

Le taux de participation au 1er tour des législatives abaissé à 52%

Le taux de participation au premier tour des législatives en Egypte est de 52%, et non de 62% comme annoncé auparavant, a indiqué le chef de la Haute commission électorale lundi.

"Après le contrôle du dépouillement, le taux de participation au premier tour de la première étape des législatives (28-29 novembre), est de 52% et non de 62% comme annoncé dans la première conférence de presse", a affirmé Abdel Moez Ibrahim, le président de la Haute commission. (AFP)

Un duel serré est ainsi prévu entre les Frères musulmans et les salafistes sur une vingtaine de sièges, en particulier à Alexandrie (nord). C'est dans cette ville qu'est né cet hiver le parti Al-Nour, qui a créé la surprise en raflant 24,3% des voix et talonnant les Frères musulmans (36,6%).

"Cela ne fait que dix mois qu'on est là et on est déjà en deuxième position", se félicite Jihane, une mère de quatre enfants qui porte le niqab (voile intégral ne laissant dépasser que les yeux), devant un bureau de vote dans le quartier AL-Montazah, sur le front de mer à Alexandrie.

"Je vais voter pour Al-Nour car je suis très pieuse et ce sont eux qui représentent le mieux mes idées", dit-elle. "Celui qui a espoir en Dieu est le vainqueur".

Les législatives égyptiennes sont organisées sur trois étapes, étalées sur près de quatre mois. Près de 50 millions d'électeurs sur 82 millions d'Egyptiens sont appelés à voter pour élire 498 membres de l'Assemblée du peuple (chambre des députés), tandis que 10 autres seront nommés par le chef de l'armée et chef d'Etat de fait, le maréchal Hussein Tantaoui.

Un tiers des sièges de l'Assemblée du peuple seront pourvus via un scrutin uninominal à deux tours, les deux tiers restants étant attribués à des listes élues à la proportionnelle.

Première publication : 05/12/2011

  • ÉGYPTE

    Les islamistes largement en tête de la première étape des législatives

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le gouvernement du nouveau Premier ministre devrait être investi mercredi

    En savoir plus

  • ÉGYPTE

    Le taux de participation à la première phase des législatives atteint 62 %

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)