Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le bras de fer entre Madrid et la Catalogne fait réagir la toile

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Togo : le risque de la radicalisation

En savoir plus

POLITIQUE

Florian Philippot quitte le Front National: Marine Le pen fragilisée ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Malala : "J’ai demandé à Macron d’investir 300 millions $ dans l’éducation des filles"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Maria Callas par Maria Callas

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : la haine des extrémistes bouddhistes envers les Rohingyas

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vertige catalan"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Malgré les protestations, le Ceta entre en vigueur

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Emmanuel Macron face à la rue, acte 2"

En savoir plus

EUROPE

Les observateurs de l'OSCE dénoncent des fraudes

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/12/2011

Selon les observateurs de l'OSCE, les élections législatives russes auraient été entachées par des fraudes électorales "fréquentes" - comme le bourrage d'urnes. La Commission électorale russe n'a pour sa part constaté aucune irrégularité.

AFP - Les législatives russes, remportées par le parti au pouvoir, Russie unie, ont été marquées par de "fréquentes violations" lors du décompte des voix et notamment du "bourrage des urnes", selon un communiqué diffusé lundi par les observateurs électoraux de l'OSCE.

"Le vote était bien organisé mais la qualité du processus s'est considérablement détériorée durant le décompte des voix, qui a été caractérisé par des violations fréquentes de la procédure, notamment avec de sérieuses indications de bourrage des urnes", a indiqué l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe.

L'OSCE a aussi constaté que "la concurrence politique (avait été) limitée et pas équitable" durant la campagne et a souligné "le manque d'indépendance" des autorités électorales et des médias.

L'organisation a cependant relevé que "malgré" ces manquements "les électeurs ont usé de leur droit d'exprimer leur choix".

"Des changements sont nécessaires pour que la volonté du peuple soit respectée", a relevé l'un des responsables de la mission d'observation, Petros Efthymiou, dans un communiqué.

"J'ai en particulier relevé les ingérences de l'Etat à tous les niveaux de la vie politique, le manque de conditions nécessaires pour une compétition juste et l'absence d'indépendance des médias", a-t-il ajouté.

Le parti Russie unie de Vladimir Poutine a remporté à l'issue des législatives de dimanche la majorité absolue à la chambre basse du Parlement (Douma) avec 238 députés sur 450, un score important mais en net recul par rapport à 2007.

Les médias indépendants et l'ONG russe d'observation électorale Golos ont recensé de nombreuses fraudes tout au long de la journée de dimanche.

Le Commission électorale centrale de Russie a pour sa part indiqué qu'aucune fraude notable n'avait été constatée.
 

Première publication : 05/12/2011

  • RUSSIE

    Le parti présidentiel, Russie unie, grand favori des législatives

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Poutine accepte officiellement d'être candidat à la présidence

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Le président Medvedev fixe la tenue des législatives au 4 décembre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)