Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Gaza : l'Aïd sur fond de guerre

En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

  • Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

    En savoir plus

  • "Exodus" : la superproduction biblique 100 % héros blancs

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • À Benghazi, une importante base militaire tombe aux mains des islamistes

    En savoir plus

asie

Kaboul et Mazar-i-Sharif visées par deux attentats meurtriers

Vidéo par Ben BARNIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2011

Mardi, deux attentats ont coûté la vie à une cinquantaine de personnes à Kaboul et à Mazar-i-Sharif. Le premier, perpétré dans la capitale afghane, est survenu alors que des fidèles s'étaient rassemblés pour l'Achoura, une des fêtes du chiisme.

AFP - Des piles de corps dont ceux de plusieurs enfants, des hurlement de mères, une fillette hébétée couverte de sang... Un photographe de l'AFP était sur les lieux lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser mardi au milieu d'une procession chiite à Kaboul.

"Je couvrais les célébrations de l'Achoura, au cours desquelles des hommes se flagellent avec des chaînes (terminées par des lames), et alors il y a eu une énorme explosion", raconte Massoud Hossaini, photographe du bureau de l'AFP dans la capitale afghane.

L'Achoura est l'une des fêtes les plus sacrées des musulmans chiites, minoritaires en

Explications de Marie Forestier, correspondante de France 24 à Kaboul

Afghanistan, pays sunnite à plus de 80%. Plusieurs centaines de personnes étaient rassemblées pour assister à la procession, près d'un sanctuaire chiite, dans le centre-ville.

Juste après la détonation, les gens se sont mis à courir, d'autres ont essayé de se cacher, de peur d'une deuxième explosion.

"Les gens s'enfuyaient et moi je courais dans le sens inverse", raconte Massoud Hossaini qui se précipite vers le lieu de l'explosion, survenue quelques dizaines de mètres derrière lui pendant qu'il photographiait la procession.

"Immédiatement, j'ai vu de nombreux corps par terre, beaucoup de gens en pleurs, d'autres prenaient des photos ou des films avec leurs téléphones portables, des gens criaient +A mort Al-Qaïda !+, +A mort les talibans !".

L'attentat a fait 54 morts et 105 blessés, selon le dernier bilan disponible. C'est le plus meurtrier à Kaboul depuis un attentat contre l'ambassade d'Inde en juillet 2008.

A terre, "des corps formaient un grand cercle, autour d'un centre où devait se tenir le kamikaze", explique Massoud Hossaini.

"Au bord de la chaussée, non loin de la mosquée, il y avait un endroit où des femmes et des enfants étaient rassemblés pour regarder la procession. J'ai vu de nombreux enfants blessés, qui ne bougeaient pas", ajoute-t-il.

Au sol, "une mère tenant son bébé, tous deux immobiles". Plus loin, du sang, des morceaux de corps, de cervelle, maculent la rue.

"J'ai vu une fillette d'une douzaine d'années, totalement en sang, elle ne savait pas quoi faire (...) elle pleurait beaucoup", poursuit le photographe.

Une femme l'interpelle, tenant deux enfants, dont l'un, un garçon de cinq ans, semble grièvement blessé. "Elle m'a dit +regarde mon bébé est en train de mourir, peux-tu m'aider ?+ Mais je ne pouvais pas, je ne pouvais rien faire, j'étais en larmes", raconte-t-il.

Un homme est arrivé, a pris l'enfant, avant de le reposer au sol, après avoir constaté qu'il était mort.

Ce n'est qu'en prenant des photos, dont certaines offrent un spectacle difficilement soutenable, qu'il a constaté qu'il avait été légèrement blessé à la main par des éclats.

"J'ai de la chance d'être en vie", reconnaît Massoud Hossaini.
 

Première publication : 06/12/2011

  • AFGHANISTAN

    Trois militaires de l'Otan tués dans l'est du pays

    En savoir plus

  • SOMMET

    Conférence de Bonn sur l’Afghanistan : l’absence du Pakistan crée la polémique

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Kaboul ciblée par des tirs de roquette talibans au deuxième jour de la Loya Jirga

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)