Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Nana Akufo-Addo vainqueur de la présidentielle au Ghana

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Europol lance un calendrier de l'avent des criminels les plus recherchés

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Valls : premier ministre clivant, candidat rassembleur ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Journée de la laïcité : une exception française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Corée du sud : la déferlante culturelle

En savoir plus

TECH 24

#OpenGov : la démocratie en mode startup

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Ciao Renzi : l'Italie en crise politique et institutionnelle

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle française : deux gauches irréconciliables ?

En savoir plus

FOCUS

Côte d'Ivoire : plongeon dans le trafic illicite et très lucratif des faux médicaments

En savoir plus

EUROPE

Le président Hamid Karzaï annule sa visite à Londres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2011

Après avoir annulé une visite officielle à Londres, Hamid Karzaï est rentré mercredi en Afghanistan où, la veille, un double attentat a fait 59 morts au sein de la minorité chiite. Le président afghan a convoqué une réunion d'urgence dans la matinée.

AFP - Le président afghan Hamid Karzaï est arrivé à Kaboul mercredi matin après avoir écourté un déplacement en Europe et annulé un voyage à Londres, au lendemain de deux attentats en Afghanistan qui ont fait 59 morts au sein de la minorité chiite, a annoncé son porte-parole.

Un kamikaze a tué 55 personnes et en a blessé 134 mardi à Kaboul, en se faisant exploser au sein d'une procession de l'Achoura, l'une des fêtes les plus sacrées de l'islam chiite. Quasi-simultanément, un vélo piégé a explosé à Marzar-i-Sharif (nord), au passage d'un groupe de chiites se rendant à un sanctuaire proche, tuant quatre fidèles et en blessant quatre.

M. Karzaï a convoqué dans la matinée une réunion d'urgence des responsables de la sécurité qui l'informeront au sujet de ces attentats, a déclaré Aimal Faizi à l'AFP.

L'attentat de Kaboul, le plus meurtrier en Afghanistan depuis 2008, est la première attaque de cette ampleur à viser spécifiquement la minorité chiite (environ 20% de la population) en Afghanistan, où les violences interconfessionnelles sont rares, alors que les attentats antichiites, perpétrés par les talibans pakistanais et d'autres groupes armés radicaux sunnites, sont fréquents au Pakistan voisin.

Dans le courant de la journée, M. Karzaï visitera un hôpital de Kaboul où sont soignés des dizaines de personnes blessées dans l'attentat, a ajouté le porte-parole présidentiel.

Lors des attaques mardi, le chef de l'Etat était à Berlin, où il s'est entretenu avec la chancelière Angela Merkel au lendemain de la Conférence internationale de Bonn sur l'avenir de l'Afghanistan.

Il devait initialement se rendre mercredi à Londres en visite officielle et notamment signer un accord de partenariat stratégique avec Londres.

Les talibans afghans, auteurs revendiqués de nombreux attentats suicide meurtriers en Afghanistan, ont "condamné fermement" ces attentats.

Première publication : 06/12/2011

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï appelle au maintien de l'aide internationale jusqu'en 2024

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un général américain limogé pour avoir critiqué le président Karzaï

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le président Karzaï reconnaît son échec sur la sécurité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)