Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

EUROPE

Le président Hamid Karzaï annule sa visite à Londres

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2011

Après avoir annulé une visite officielle à Londres, Hamid Karzaï est rentré mercredi en Afghanistan où, la veille, un double attentat a fait 59 morts au sein de la minorité chiite. Le président afghan a convoqué une réunion d'urgence dans la matinée.

AFP - Le président afghan Hamid Karzaï est arrivé à Kaboul mercredi matin après avoir écourté un déplacement en Europe et annulé un voyage à Londres, au lendemain de deux attentats en Afghanistan qui ont fait 59 morts au sein de la minorité chiite, a annoncé son porte-parole.

Un kamikaze a tué 55 personnes et en a blessé 134 mardi à Kaboul, en se faisant exploser au sein d'une procession de l'Achoura, l'une des fêtes les plus sacrées de l'islam chiite. Quasi-simultanément, un vélo piégé a explosé à Marzar-i-Sharif (nord), au passage d'un groupe de chiites se rendant à un sanctuaire proche, tuant quatre fidèles et en blessant quatre.

M. Karzaï a convoqué dans la matinée une réunion d'urgence des responsables de la sécurité qui l'informeront au sujet de ces attentats, a déclaré Aimal Faizi à l'AFP.

L'attentat de Kaboul, le plus meurtrier en Afghanistan depuis 2008, est la première attaque de cette ampleur à viser spécifiquement la minorité chiite (environ 20% de la population) en Afghanistan, où les violences interconfessionnelles sont rares, alors que les attentats antichiites, perpétrés par les talibans pakistanais et d'autres groupes armés radicaux sunnites, sont fréquents au Pakistan voisin.

Dans le courant de la journée, M. Karzaï visitera un hôpital de Kaboul où sont soignés des dizaines de personnes blessées dans l'attentat, a ajouté le porte-parole présidentiel.

Lors des attaques mardi, le chef de l'Etat était à Berlin, où il s'est entretenu avec la chancelière Angela Merkel au lendemain de la Conférence internationale de Bonn sur l'avenir de l'Afghanistan.

Il devait initialement se rendre mercredi à Londres en visite officielle et notamment signer un accord de partenariat stratégique avec Londres.

Les talibans afghans, auteurs revendiqués de nombreux attentats suicide meurtriers en Afghanistan, ont "condamné fermement" ces attentats.

Première publication : 06/12/2011

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï appelle au maintien de l'aide internationale jusqu'en 2024

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Un général américain limogé pour avoir critiqué le président Karzaï

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le président Karzaï reconnaît son échec sur la sécurité

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)