Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Je veux une écologie constructive"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweeter or not ? Telle est la question !

En savoir plus

Economie

Tokyo termine en baisse après l'annonce de Standard & Poor's

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/12/2011

Après que Standard & Poor's a annoncé mardi que la plupart des pays de la zone euro pourraient voir leur note abaissée en raison de la crise de la dette, la Bourse de Tokyo a fini en baisse. Quinze pays de l'UE ont été mis sous surveillance.

REUTERS - La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 1,39% mardi après une série de trois hausses consécutives, après que Standard & poor’s a annoncé lundi que la plupart des pays de la zone euro pourraient voir leur note abaissée à très court terme en raison d’une aggravation de la crise de la dette.

L’indice Nikkei a perdu 120,82 points à 8.575,16 et le Topix, plus large, a cédé 10,60 points (-1,42%) à 738,01.

Standard & Poor’s a dit avoir mis sous surveillance avec implication négative 15 pays de la zone euro en raison de l’accroissement des tensions systémiques observées au cours des dernières semaines.

Cette décision de l’agence de notation est intervenue quelques heures après qu'Angela Merkel et Nicolas Sarkozy ont annoncé un accord franco-allemand « complet » sur le renforcement de la gouvernance de zone euro, passant par la rédaction d’un nouveau traité dès le mois de mars.

« Nous entrons dans une phase critique (...) », a déclaré Kenichi Hirano.

Le titre Olympus a évolué à contre-tendance pour gagner 9,07% après que l’agence Jiji a rapporté que la commission chargée d’enquêter sur la dissimulation des pertes du groupe japonais n’a découvert aucune implication du crime organisé dans ces malversations.

euro : le scénario du pire

 

Première publication : 06/12/2011

  • CRISE DE LA DETTE

    Le couperet se rapproche pour les six pays "AAA" de la zone euro

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    Sarkozy et Merkel veulent un nouveau traité pour une Europe plus rigoureuse

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    Combien de sommets cruciaux pour sauver la zone euro ?

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)