Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry, trois corps remontés

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

asie

Une bombe tue une vingtaine de personnes dans la province du Helmand

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2011

Mercredi, l'explosion d'une bombe dans la province du Helmand a provoqué la mort de dix-neuf personnes, parmi lesquelles des femmes et des enfants. La déflagration s'est produite au passage de leur minibus dans un bastion taliban.

AFP - Dix-neuf civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués mercredi par l'explosion d'une bombe artisanale au passage de leur minibus, dans un bastion des talibans dans le sud de l'Afghanistan, selon un nouveau bilan officiel.

Dix-neuf personnes ont été tuées et cinq blessées, a indiqué à l'AFP Daud

Ahmadi, le porte-parole des autorités de la province du Helmand, où est survenu le drame, actualisant le précédent bilan qui faisait état de douze civils tués et six blessés.

Sept femmes et cinq enfants, figurent parmi les tués, a précisé à l'AFP Mohammad Ismail, chef des forces afghanes de sécurité dans le Helmand. "Les sept femmes font partie de la même famille", a-t-il ajouté.

Les victimes, parties de Lashkar Gah, la capitale provinciale, se dirigeaient vers le district de Sangin, au moment de l'explosion. Le Helmand est l'une des provinces les plus violentes et meurtrières du conflit.

Les bombes artisanales sont les armes favorites des insurgés talibans qui affrontent le gouvernement de Kaboul et ses alliés de l'Otan depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir fin 2001.

Télécommandées ou déclenchées par un véhicule ou un individu, elles visent théoriquement les patrouilles des forces afghanes ou de la coalition, mais sont la première cause de mortalité liée au conflit chez les civils.

Les civils sont de loin les principales victimes de l'actuel conflit vieux de dix ans et, selon l'ONU, plus de trois quarts des victimes civiles sont imputables aux insurgés.

Après la mort de Rabbani, la nouvelle stratégie de paix de Karzaï

 

Première publication : 07/12/2011

  • AFGHANISTAN

    Kaboul et Mazar-i-Sharif visées par deux attentats meurtriers

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï appelle au maintien de l'aide internationale jusqu'en 2024

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le président Hamid Karzaï annule sa visite à Londres

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)