Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Se battre pour les cendres pour étouffer la braise"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les peoples et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola en Afrique de l'Ouest : comment vaincre cette épidémie sans précédent ?

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Gaza : l'espoir de trêve évanoui ?

En savoir plus

FOCUS

États-Unis : les prisons californiennes surpeuplées

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Russie sanctionnée

En savoir plus

DÉBAT

Moscou sanctionnée par l'UE : Poutine peut-il plier ?

En savoir plus

DÉBAT

Chrétiens d'Irak : "Il faut les aider à rester dans leur pays"

En savoir plus

SUR LE NET

Conflit à Gaza : des célébrités créent la polémique

En savoir plus

  • L'Argentine de nouveau en défaut de paiement

    En savoir plus

  • Glissement de terrain meurtrier dans l'ouest de l'Inde

    En savoir plus

  • Ces politiques qui ne jurent plus que par Jean Jaurès...

    En savoir plus

  • "Accuser la Serbie du déclenchement de la guerre est absurde"

    En savoir plus

  • Les deux derniers plus hauts responsables khmers rouges jugés pour génocide

    En savoir plus

  • Journée sanglante à Gaza en dépit d’une courte trêve humanitaire

    En savoir plus

  • Otages : la France, premier banquier des djihadistes d’Al-Qaïda

    En savoir plus

  • Moscou répond aux sanctions en menaçant l’UE et les États-Unis

    En savoir plus

  • En Chine, un scandale alimentaire chasse l’autre

    En savoir plus

  • Lille s'impose à Zurich et entrevoit la qualification pour les barrages

    En savoir plus

  • Nigeria : nouvel attentat-suicide perpétré par une femme à Kano

    En savoir plus

  • Ebola : "Les personnes traitées rapidement peuvent en guérir"

    En savoir plus

  • Transferts : deux champions du monde français signent en Inde

    En savoir plus

  • Nemmouche inculpé pour “assassinat dans un contexte terroriste”

    En savoir plus

  • Paris évacue des ressortissants français et britanniques de Libye

    En savoir plus

  • Résultats encore décevants pour Nintendo

    En savoir plus

  • Le Hamas diffuse la vidéo d'une opération commando meurtrière en Israël

    En savoir plus

  • Le grand bond en avant de la croissance américaine

    En savoir plus

asie

Une bombe tue une vingtaine de personnes dans la province du Helmand

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/12/2011

Mercredi, l'explosion d'une bombe dans la province du Helmand a provoqué la mort de dix-neuf personnes, parmi lesquelles des femmes et des enfants. La déflagration s'est produite au passage de leur minibus dans un bastion taliban.

AFP - Dix-neuf civils, dont des femmes et des enfants, ont été tués mercredi par l'explosion d'une bombe artisanale au passage de leur minibus, dans un bastion des talibans dans le sud de l'Afghanistan, selon un nouveau bilan officiel.

Dix-neuf personnes ont été tuées et cinq blessées, a indiqué à l'AFP Daud

Ahmadi, le porte-parole des autorités de la province du Helmand, où est survenu le drame, actualisant le précédent bilan qui faisait état de douze civils tués et six blessés.

Sept femmes et cinq enfants, figurent parmi les tués, a précisé à l'AFP Mohammad Ismail, chef des forces afghanes de sécurité dans le Helmand. "Les sept femmes font partie de la même famille", a-t-il ajouté.

Les victimes, parties de Lashkar Gah, la capitale provinciale, se dirigeaient vers le district de Sangin, au moment de l'explosion. Le Helmand est l'une des provinces les plus violentes et meurtrières du conflit.

Les bombes artisanales sont les armes favorites des insurgés talibans qui affrontent le gouvernement de Kaboul et ses alliés de l'Otan depuis qu'ils ont été chassés du pouvoir fin 2001.

Télécommandées ou déclenchées par un véhicule ou un individu, elles visent théoriquement les patrouilles des forces afghanes ou de la coalition, mais sont la première cause de mortalité liée au conflit chez les civils.

Les civils sont de loin les principales victimes de l'actuel conflit vieux de dix ans et, selon l'ONU, plus de trois quarts des victimes civiles sont imputables aux insurgés.

Après la mort de Rabbani, la nouvelle stratégie de paix de Karzaï

 

Première publication : 07/12/2011

  • AFGHANISTAN

    Kaboul et Mazar-i-Sharif visées par deux attentats meurtriers

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Hamid Karzaï appelle au maintien de l'aide internationale jusqu'en 2024

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Le président Hamid Karzaï annule sa visite à Londres

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)