Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

Sports

En images : revue des troupes engagées en huitièmes de finale

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/12/2011

Au terme de quatre mois de compétition, 16 équipes se sont extraites des phases de poules. Parmi elles deux équipes françaises, Lyon et Marseille. Tour d'horizon des 14 autres clubs qui rêvent d'un sacre européen le 19 mai 2012.

Si les grands espagnols (Real Madrid, FC Barcelone) sont bien au rendez-vous de ces huitièmes de finale de la Ligue des champions, leurs homologues anglais ont eu toutes les peines du monde à surmonter l'obstacle des poules (Chelsea) quand elles n'ont tout simplement pas réussi à passer le cap (Manchester United).

Mais la plus grosse surprise est bien la présence de l'Apoel Nicosie. Bien qu'ils n'étaient pas dans la poule la plus relevée, les Chypriotes ont terminé premiers de leur groupe devant le Zénith Saint-Pétersbourg et le FC Porto.

Première publication : 07/12/2011

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    Lyon surprend son monde, Lille et Manchester United à la trappe

    En savoir plus

  • LIGUE DES CHAMPIONS

    L'OM arrache sa qualification pour les huitièmes de finale

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)