Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Hollande face à la presse : le chef de l'État a tenu sa conférence semestrielle

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La stratégie des États-Unis face à l'organisation de l'EI

En savoir plus

FOCUS

Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Niki de Saint-Phalle, une "nana" militante et engagée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Les incertitudes économiques d'une Écosse indépendante

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"DDay"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Kilt ou double"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : une volontaire française de MSF contaminée

En savoir plus

SUR LE NET

Iran : les jeunes internautes contournent la censure

En savoir plus

  • Écosse : "Quel que soit le résultat, il va y avoir beaucoup de mécontents"

    En savoir plus

  • Frappes en Irak, croissance, Europe : les principales annonces de Hollande

    En savoir plus

  • Cinq casques bleus tchadiens tués dans le nord du Mali

    En savoir plus

  • Thaïlande : le business lucratif des mères porteuses

    En savoir plus

  • Alex Salmond, le visage d'une Écosse qui rêve d'indépendance

    En savoir plus

  • L'Australie, une cible de choix pour l'organisation de l'EI ?

    En savoir plus

  • Yacine Brahimi, la pépite algérienne révélée par Porto

    En savoir plus

  • Belgique : l'euthanasie d'un violeur inquiète les partisans de la mort assistée

    En savoir plus

  • Peu importe l’issue du référendum, "l’Écosse ne sera plus jamais la même"

    En savoir plus

  • Livraison d'armes aux rebelles syriens : le Congrès américain doit se prononcer

    En savoir plus

  • Vladimir Evtouchenkov, le nouvel oligarque dans le viseur du Kremlin

    En savoir plus

  • Parcours sans-faute des Bleues vers le Mondial-2015

    En savoir plus

  • Une star de la Silicon Valley rachète le château de Pommard

    En savoir plus

  • Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • "Hollande renvoie l’image de quelqu’un de trop optimiste"

    En savoir plus

FRANCE

Interprétations contradictoires des vidéos du Sofitel diffusées par BFMTV

Texte par Dépêche

Dernière modification : 08/12/2011

Alors que la chaîne française BFMTV a diffusé les images des caméras du Sofitel de New York montrant Dominique Strauss-Kahn et Nafissatou Diallo le jour de l'agression présumée, chaque camp les interprète à son avantage.

AFP - Les avocats de Mme Diallo ont estimé jeudi que la diffusion de vidéos de surveillance du Sofitel prouvaient que la femme de chambre accusant DSK d'agression sexuelle avait "dit la vérité", le camp adverse y voyant au contraire la preuve d'un "piège" tendu à M. Strauss-Kahn.

Ces extraits vidéo de quelques minutes, diffusées par la chaîne de télévision BFMTV, montrent Dominique Strauss-Kahn quittant l'hôtel Sofitel de New York le 14 mai dernier et prenant un taxi, moins de 30 minutes après l'agression supposée de la femme de chambre.

Les images montrent également Nafissatou Diallo assise sur un banc dans un couloir, prostrée ou calme, selon les interprétations que l'on veut faire des ces images muettes, puis mimant la scène de l'agression présumée devant sa supérieure.

Elles montrent également une brève danse de deux agents de l'hôtel dans une pièce où ils sont apparemment seuls, après que l'hôtel eut appelé la police pour signaler une agression sexuelle commise par un "hôte" du Sofitel.

Jeudi, les avocats de la femme de chambre ont insisté sur les images où Nafissatou Diallo "mime à sa supérieure et à des agents de sécurité comment il (DSK) l'a poussée dans le couloir de sa suite" de l'hôtel.

"Aucune théorie du complot infondée ne change rien à ce fait très important", ont précisé Douglas Wigdor et Kenneth Thompson dans un communiqué.

Michel Taubmann, le biographe de Dominique Strauss-Kahn, a lui accusé "un petit groupe de gens du Sofitel" de New York d'avoir "piégé" l'ancien ministre français le 14 mai, alors qu'il était donné favori pour la présidentielle de 2012.

"Je n'ai jamais parlé de théorie du complot. Mais c'est un petit groupe de gens du Sofitel qui ont organisé un piège contre DSK", a affirmé à l'AFP Michel Taubmann, auteur d'un nouveau livre, "Affaires DSK, la contre-enquête", et qui est un proche de l'ancien directeur-général du FMI.

Dans cet ouvrage, avec lequel Dominique Strauss-Kahn a tenu à prendre ses distances, Michel Taubmann se fait cependant l'écho d'une théorie du complot visant DSK et dont Mme Diallo aurait été un maillon.

Le groupe hôtelier Accor, dont fait partie le Sofitel, s'est à nouveau insurgé jeudi contre ces accusations.

"L'idée que ces vidéos établissent l'implication d'Accor dans un complot est un non sens", a-t-il déclaré dans un communiqué.

Il a également précisé que les deux employés du Sofitel vus en train de danser avaient été interrogés par un avocat auquel ils "ont déclaré à plusieurs reprises ne pas avoir eu connaissance du statut politique de Dominique Strauss-Kahn avant cette séquence. Ils lui ont également réaffirmé qu'ils ne se souvenaient pas précisément des raisons de cette congratulation".

Et le Sofitel a dénoncé la diffusion de ces images de vidéosurveillance, estimant qu'elles "exposent inutilement les membres de l'équipe" de l'hôtel "à la curiosité médiatique".

Le groupe a rappelé qu'il avait "toujours coopéré avec la justice américaine" dans cette affaire et insisté sur son souci de conserver "une position de grande neutralité".

"En dépit d'allégations malveillantes et infondées, il n'appartient pas à Accor de prendre parti et/ou de commenter tel ou tel aspect de ce dossier", a ajouté le groupe hôtelier.

Première publication : 08/12/2011

  • AFFAIRE DSK

    Une enquête journalistique américaine accrédite la thèse du complot

    En savoir plus

  • FRANCE

    DSK se refuse à tout commentaire concernant la thèse du complot

    En savoir plus

  • AFFAIRE DSK

    Un livre publié par le biographe de DSK défend à son tour la thèse du complot

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)