Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Face à l'avancée de l'EI en Irak, la peur gagne l'Iran

    En savoir plus

  • Et si la France vendait la Joconde pour éponger ses dettes ?

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, huit morts

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Afrique

Des suspects arrêtés après l'enlèvement de deux Français

Vidéo par Anne SOETEMONDT

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/12/2011

Les services de sécurité maliens ont arrêté plusieurs suspects dans le cadre de l'enquête sur l'enlèvement en novembre de deux ressortissants français dans le nord du Mali. Le groupe islamiste Aqmi avait revendiqué le kidnapping.

AFP - Le commando qui avait enlevé deux ressortissants français le 24 novembre à Hombori, dans le nord-est du Mali, a été arrêté en territoire malien, a appris lundi l'AFP de sources sécuritaires au Mali.
              
"Le commando auteur de l'enlèvement des deux Français de Hombori a été arrêté par les services de sécurité du Mali", a affirmé une de ces sources, information confirmée par une autre source des services maliens, sans donner de précisions sur le nombre de personnes arrêtées, ni sur les circonstances de ces arrestations.
              
Les deux otages ne se trouvaient pas avec le commando au moment de son arrestation, a-t-on ajouté.
              
Ces sources ont indiqué que les arrestations avaient eu lieu sur "notre territoire", au Mali, et que "les enquêtes se poursuivent".
              
Les deux Français, Serge Lazarevic et Philippe Verdon, avaient été kidnappés par des hommes armés vers 01H00 du matin (locale et GMT) à leur hôtel de Hombori et emmenés vers une destination inconnue.
              
Leur enlèvement a été revendiqué la semaine dernière par Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) qui a également revendiqué celui de trois autres otages européens le lendemain à Tombouctou, également dans le nord du Mali.
              
Un touriste allemand qui était avec ces trois hommes et avait résisté a été tué d'une balle dans la tête par les ravisseurs.
              
L'organisation a fait publier deux photos des otages entourés d'hommes en armes, l'une des deux Français, l'autres des trois Européens de Tombouctou.
              
Au total, douze Européens, dont six Français, sont retenus dans le Sahel par Aqmi et un groupe présenté comme dissident, le Mouvement Unité pour le jihad en Afrique de l'Ouest.
              
MM. Lazarevic et Verdon s'ajoutent aux quatre Français enlevés par Aqmi en septembre 2010 à Arlit, dans le nord du Niger, sur un site d'extration d'uranium du groupe nucléaire français Areva.
              
Les deux hommes, présentés comme des "géologues" travaillant au Mali pour un entreprise locale, ont un passé trouble dans des zones instables d'Afrique et des Balkans, qui a suscité des questions sur les raisons de leur présence dans cette zone dangereuse du Mali au moment de leur enlèvement.
              
Dans les heures suivant leur rapt, des recherches menées par les armées française et malienne dans la région d'Hombori et de la ville de Gao, située à proximité, étaient restées infructueuses.
              
Le ministre français de la Défense, Gérard Longuet, a déclaré dimanche à Nouakchott que Paris garde "par tous moyens appropriés le maximum de canaux d'informations et, le cas échéant, de négociations" pour obtenir la libération des otages.
              
Il a cependant affirmé que "la France n'est pas responsable du comportement de ses ressortissants qui vivent à l'étranger". "Il y aura toujours de par le monde des Henry de Monfreid et des (Arthur) Rimbaud (écrivain et poète aventuriers français) qui vivent leurs propres aventures. Nous ne pouvons pas être responsables de chacun d'entre eux", a-t-il dit.
              
Le ministre français des Affaires étrangères, Alain Juppé, a également confirmé "des contacts" pour obtenir leur libération, sans plus de précision.
              
Le nord du Mali abrite des bases d'Aqmi d'où le groupe part commettre au Mali et dans d'autres pays du Sahel (Niger, Mauritanie et Algérie) des attentats, procède à des enlèvements d'Occidentaux et se livre à divers trafics

Première publication : 12/12/2011

  • MALI

    Aqmi diffuse les photos des otages occidentaux enlevés fin novembre

    En savoir plus

  • MALI

    Aqmi revendiquerait les enlèvements d'otages au Mali

    En savoir plus

  • MALI

    Soldats maliens et français s'activent pour retrouver les deux Français enlevés

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)