Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Algérie: un terrorisme pas si "résiduel"

En savoir plus

DÉBAT

Sommet de l'ONU sur le climat : nouvelle conférence, nouvel élan ?

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : la coalition passe à l'offensive

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Algérie : un Français enlevé par un groupe lié à l'organisation de l'EI

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Couple franco-allemand : la cigale et la fourmi ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

  • Coalition contre l'EI : longtemps frileuse, la Turquie prête à s'engager

    En savoir plus

  • Les Français jihadistes présumés sont rentrés de Turquie sans être arrêtés

    En savoir plus

  • Course contre la montre pour retrouver l’otage français en Algérie

    En savoir plus

  • Frappes contre l’EI en Syrie : "Ce n'est pas le combat de l'Amérique seule"

    En savoir plus

  • Arab Bank reconnue coupable d'avoir financé des terroristes

    En savoir plus

  • Emma Watson, féministe engagée et menacée

    En savoir plus

  • Rama Yade : "C'est une guerre entre la civilisation et la barbarie"

    En savoir plus

  • Ségolène Royal : "le dérèglement climatique est un enjeu crucial"

    En savoir plus

  • Poucettes, matraques à pointes : le marché de la torture "made in China"

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol abandonne son projet de loi

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

Moyen-orient

Le Hezbollah dément toute implication dans l'attentat contre les Casques bleus

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2011

Après Damas, le Hezbollah libanais récuse à son tour les accusations de la France quant à son implication dans l'attaque d'un convoi de Casques bleus à Tyr, dans le Sud-Liban. Perpétré vendredi dernier, l'attentat avait blessé cinq soldats français.

Déclaration d'Alain Juppé, ministre français des Affaires étrangères

REUTERS - Le Hezbollah libanais a rejeté à son tour lundi les accusations de la France sur son implication dans l’attaque contre un convoi de casques bleus à Tyr, dans le sud du Liban, au cours duquel cinq soldats français ont été blessés.

Dans un communiqué, le mouvement chiite libanais exige d’Alain Juppé qu’il « rectifie ses propos et (qu)’il prenne garde à la gravité de telles accusations qui constituent une grande injustice et que nous rejetons totalement ».

Dimanche, le chef de la diplomatie français a déclaré que la France avait « de fortes raisons de penser » que cet attentat a été commandité par la Syrie et a également mis en cause le Hezbollah.

A Damas, le ministère syrien des Affaires étrangères a « démenti catégoriquement toute implication syrienne dans cette action ».


 

 


 

Première publication : 12/12/2011

  • FRANCE

    Damas nie être impliqué dans l'attentat contre les soldats français au Liban

    En savoir plus

  • FRANCE

    La France hausse le ton à l'égard du régime syrien

    En savoir plus

  • SYRIE

    Alain Juppé appelle à un renforcement des sanctions contre Damas

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)