Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Obama "n'a pas encore de stratégie" pour intervenir contre l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Kiev assure que des troupes russes sont entrées sur son territoire

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

EUROPE

Après le "non" britannique, Sarkozy déplore l'existence de "deux Europe"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2011

Dans un entretien au journal "Le Monde", le président français déclare qu'il y a désormais "deux Europe". Il revient sur le refus, vendredi, du gouvernement britannique de modifier le traité européen et livre sa conception de l'Europe.

AFP - Nicolas Sarkozy a estimé qu'il existait "désormais clairement deux Europe" après la décision vendredi du Royaume-Uni de refuser le projet de réforme des traités européens pour renforcer la discipline budgétaire, lundi dans un entretien accordé au Monde.

"Nous avons tout fait, la chancelière (allemande Angela Merkel) et moi pour que les Anglais soient partie prenante à l'accord. Mais il y a désormais clairement deux Europe, l'une qui veut davantage de solidarité entre ses membres et de régulation, l'autre qui s'attache à la seule logique du marché unique", estime le chef de l'Etat dans le quotidien daté de mardi.

Comme il l'avait expliqué vendredi à Bruxelles, Nicolas Sarkozy répète que les "demandes (du Premier ministre britannique David Cameron) sur les services financiers n'étaient pas acceptables".

"La crise est venue de la dérégulation de la finance, jamais nous ne pourrions accepter un retour en arrière. L'Europe doit aller vers davantage de régulation", insiste-t-il dans Le Monde.

Malgré ce "non" de la Grande-Bretagne, Nicolas Sarkozy se refuse toutefois à envisager sa sortie de l'Union européenne (UE). "Nous avons besoin de la Grande-Bretagne. Ce serait un grand appauvrissement de voir son départ qui, fort heureusement, n'est pas d'actualité", indique-t-il.

Le président rappelle également son attachement au partenariat avec Londres en rappelons que la France est "intervenue en Libye avec le Royaume-Uni" et que "le Premier ministre David Cameron a été courageux". "Avec Londres, nous partageons l'attachement à l'énergie nucléaire et une coopération forte dans le domaine de la défense, qui est essentielle", ajoute-t-il.

Les Européens se sont mis d'accord vendredi pour renforcer nettement la discipline budgétaire de la zone euro face à la crise de la dette, avec l'espoir d'enrayer enfin les menaces qui pèsent sur la zone euro. La totalité des pays de l'UE ont accepté à cette fin de réviser les traités européens, à l'exception notable du Royaume-Uni.


Première publication : 12/12/2011

  • UNION EUROPÉENNE

    David Cameron s'isole en s'opposant frontalement à l'Union

    En savoir plus

  • UNION EUROPÉENNE

    Paris et Berlin ignorent Londres pour arracher un accord à 23

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    David Cameron exige des garanties avant de signer un nouveau traité européen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)