Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Nicolas Hénin, ex-otage : "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : Olympique Lyonnais - Paris Saint-Germain en direct

    En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris dimanche matin

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : plus de 100 morts dans un raid pour du bétail

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

FRANCE

L'ouverture à la concurrence privée, une menace pour la SNCF ?

©

Texte par Charlotte OBERTI

Dernière modification : 12/12/2011

Le coup d’envoi des liaisons privées entre Paris et Venise, assurées par la compagnie Thello, a été donné dans la nuit de dimanche à lundi. Une ouverture à la concurrence internationale qui officialise la fin du monopole de la SNCF.

Les premiers passagers ont pris place à bord des trains privés Thello à Paris et à Venise dimanche 11 décembre. Assurant la liaison de nuit entre les deux villes, l'arrivée de ce nouveau transporteur concrétise la fin du monopole de la SNCF sur le sol français. Une nouvelle donne en France, qui fait suite à l'ouverture à la concurence du transport de voyageurs sur des lignes internationales en décembre 2009.

Crainte par les syndicats français, cette première étape de la libéralisation du rail européen n'a pas tardé à les faire réagir. Ils sont montés au créneau lundi matin, n'hésitant pas à envoyer un comité d’accueil à l’arrivée à Paris du train en provenance de Venise. Ils craignent notamment l’installation sur le long terme d’une concurrence déloyale et une détérioration des conditions sociales dans leur entreprise. "C’est une nouvelle donne qu’il faut prendre en compte, souligne Roger Dillenseger, secrétaire général adjoint du syndicat Unsa-cheminots. La perte du monopole sur les liasons internationales menace le statut de cheminot. La concurrence ne doit pas se faire sur notre dos!"

Thierry Nier, secrétaire fédéral de la CGT-cheminots, relève, quant à lui, l’aspect inéluctable de la concurrence, mais regrette le manque de consultation des syndicats : "Aucune question légitime sur la pertinence d’une ouverture du marché à la concurrence n’a été posée."

Une concurrence sur l’image

Du côté de la SNCF, le discours est plus serein. "Nous ne proposons pas la même offre, explique Alexandre Dubois, du service de presse de l’entreprise publique. Cette concurrence était annoncée. À la SNCF, cela fait longtemps que l’on s’y prépare." Né de l’association entre Veolia et l’opérateur italien Trenitalia, Thello n’assure en effet que des trajets de nuit et ne fait pas rouler de trains à grande vitesse (TGV). 

Si la SNCF fait preuve, pour l'heure, d'une grande confiance, l'arrivée sur ses terres d'un nouveau challenger n'est toutefois, pour elle, pas sans risque. Selon un sondage réalisé au mois d’octobre, 70% des Français se disent en effet favorables à l'ouverture à la concurrence du marché ferroviaire. Parmi les principales doléances exprimées : le nombre élevé de retards et de grèves, ainsi que le coût des billets.

L'entrée de ce nouvel acteur dans le paysage ferroviaire français va donc offrir un élément de comparaison aux voyageurs en matière de service, de régularité et de confort, qui pourrait se révéler menaçant alors que se profile, à l’horizon 2019, une ouverture à la concurrence régionale. Une bataille sur l’image pourrait ainsi se mettre en place. "Ce nouveau train scintille, des artifices sont mis en avant avec la tarification basse, des coupes de champagne ont même été servies dans le restaurant", illustre Thierry Nier. Avant d'ajouter : "Que Thello s’engage plutôt à fournir un bilan dans six mois !"

Une question dont on saura si elle a été à l'ordre du jour du débat national sur les Assises du ferroviaire qui doit rendre, le 15 décembre, ses préconisations concernant l’avenir du modèle français.

Première publication : 12/12/2011

  • TRANSPORT

    Grand chambardement des grilles horaires de la SNCF dimanche

    En savoir plus

  • FRANCE

    Veolia est autorisé à concurrencer la SNCF pour le transport de passagers

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)