Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Instagram bloqué en Chine

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

En savoir plus

DÉBAT

Comment lutter contre l'organisation de l'État islamique?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hongkong, nouveau Tienanmen ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

De la Mecque à Broumov : le voyage du Bazin

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les profs manquent à l'appel"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Censure chinoise sur Hong Kong

En savoir plus

FOCUS

Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : la Crimée à l’heure de la russification

En savoir plus

  • Vidéo : Dohuk, province du Kurdistan submergée par les déplacés irakiens

    En savoir plus

  • Hong Kong toujours bloquée, l'exécutif demande la fin des manifestations

    En savoir plus

  • Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

    En savoir plus

  • Présidentielle brésilienne : Dilma Rousseff, touchée mais pas coulée

    En savoir plus

  • Diane von Furstenberg : "J'ai vécu l'American dream"

    En savoir plus

  • Seulement 25 % de femmes au Sénat : à qui la faute ?

    En savoir plus

  • Référendum en Catalogne : la Cour constitutionnelle suspend le vote

    En savoir plus

  • Sharia4Belgium fait face à la justice pour recrutement de jihadistes

    En savoir plus

  • AIG : l'État américain sur le banc des accusés pour "sauvetage illégal"

    En savoir plus

  • Assassinat d'Hervé Gourdel : le point sur l'enquête en Algérie

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG s'attaque au Barça sans Zlatan

    En savoir plus

  • Charles Blé Goudé accusé de "certains des pires crimes" devant la CPI

    En savoir plus

  • La trêve violée en Ukraine : des militaires et des civils tués

    En savoir plus

  • Reportage : Le Caire mène la guerre à l'athéisme

    En savoir plus

  • Sénatoriales : le FN a séduit quatre fois plus de grands électeurs que prévu

    En savoir plus

Afrique

Première preuve de vie des trois Européens enlevés en Algérie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2011

Un journaliste de l'AFP a pu visionner une vidéo des trois Européens enlevés en octobre. Sur ce film, le nom de l'organisation des ravisseurs apparaît pour la première fois : il s'agit du Mouvement Unité pour le Jihad en Afrique de l'Ouest.

AFP - Une première preuve de vie, sous forme de vidéo, des 3 Européens de nationalités espagnole et italienne enlevés en octobre dans la région de Tindouf (ouest de l'Algérie) a été montrée lundi à un journaliste de l'AFP par l'intermédiaire d'un médiateur oeuvrant à leur libération.

Sur cette vidéo de moins de deux minutes, on voit les visages non floutés d'un homme et de deux femmes. Les images sont précédées du nom de l'organisation jusqu'alors inconnue qui a revendiqué leur enlèvement: Jamat Tawhid Wal Jihad Fi Garbi Afriqqiya (Mouvement Unité pour le Jihad en Afrique de l'Ouest).

Chacun des otages - un Espagnol, une Espagnole et une Italienne - se présente brièvement dans sa langue, sans formuler de revendication.

L'homme a le pied gauche entouré d'un bandage. Les deux femmes sont habillées d'une tunique de couleur bleue et portent chacune un voile couleur moutarde.

Derrière les otages, des hommes en armes au visage en partie recouvert d'un turban, dont la plupart ont la peau noire.

Les trois otages avaient été enlevés le 23 octobre à Hassi Rabuni, qui abrite le siège du gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD-Polisario) près de Tindouf, où sont situés des camps de réfugiés sahraouis.

Le Front Polisario, soutenu par l'Algérie et qui lutte pour l'indépendance du Sahara occidental, territoire du sud du Maroc dont la partie nord-est est proche de Tindouf, avait attribué ce rapt à Aqmi.

Il avait affirmé que les ravisseurs étaient venus du Mali et qu'ils avaient ramené leurs otages dans ce pays. Cette information avait été démentie par le gouvernement malien.

Samedi, le Mouvement Unité pour le Jihad en Afrique de l'Ouest, présenté comme dissident d'Aqmi, avait revendiqué ces enlèvements.

 

Première publication : 12/12/2011

  • MALI

    Trois Européens enlevés et un quatrième tué à Tombouctou

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Le Polisario accuse Aqmi d'avoir enlevé trois Européens dans un camp sahraoui

    En savoir plus

  • MALI

    Des suspects arrêtés après l'enlèvement de deux Français

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)