Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un mister nobody au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Journée la plus meurtrière à Gaza depuis le début du conflit avec Israël

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Première preuve de vie des trois Européens enlevés en Algérie

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 12/12/2011

Un journaliste de l'AFP a pu visionner une vidéo des trois Européens enlevés en octobre. Sur ce film, le nom de l'organisation des ravisseurs apparaît pour la première fois : il s'agit du Mouvement Unité pour le Jihad en Afrique de l'Ouest.

AFP - Une première preuve de vie, sous forme de vidéo, des 3 Européens de nationalités espagnole et italienne enlevés en octobre dans la région de Tindouf (ouest de l'Algérie) a été montrée lundi à un journaliste de l'AFP par l'intermédiaire d'un médiateur oeuvrant à leur libération.

Sur cette vidéo de moins de deux minutes, on voit les visages non floutés d'un homme et de deux femmes. Les images sont précédées du nom de l'organisation jusqu'alors inconnue qui a revendiqué leur enlèvement: Jamat Tawhid Wal Jihad Fi Garbi Afriqqiya (Mouvement Unité pour le Jihad en Afrique de l'Ouest).

Chacun des otages - un Espagnol, une Espagnole et une Italienne - se présente brièvement dans sa langue, sans formuler de revendication.

L'homme a le pied gauche entouré d'un bandage. Les deux femmes sont habillées d'une tunique de couleur bleue et portent chacune un voile couleur moutarde.

Derrière les otages, des hommes en armes au visage en partie recouvert d'un turban, dont la plupart ont la peau noire.

Les trois otages avaient été enlevés le 23 octobre à Hassi Rabuni, qui abrite le siège du gouvernement de la République arabe sahraouie démocratique (RASD-Polisario) près de Tindouf, où sont situés des camps de réfugiés sahraouis.

Le Front Polisario, soutenu par l'Algérie et qui lutte pour l'indépendance du Sahara occidental, territoire du sud du Maroc dont la partie nord-est est proche de Tindouf, avait attribué ce rapt à Aqmi.

Il avait affirmé que les ravisseurs étaient venus du Mali et qu'ils avaient ramené leurs otages dans ce pays. Cette information avait été démentie par le gouvernement malien.

Samedi, le Mouvement Unité pour le Jihad en Afrique de l'Ouest, présenté comme dissident d'Aqmi, avait revendiqué ces enlèvements.

 

Première publication : 12/12/2011

  • MALI

    Trois Européens enlevés et un quatrième tué à Tombouctou

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Le Polisario accuse Aqmi d'avoir enlevé trois Européens dans un camp sahraoui

    En savoir plus

  • MALI

    Des suspects arrêtés après l'enlèvement de deux Français

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)