Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : l'ONU va déployer 10 000 casques bleus

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Blackout médiatique contre les jihadistes

En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

  • Le chef de l'armée désigné Premier ministre à Bangkok

    En savoir plus

  • Pourquoi les négociations sur un cessez-le-feu permanent sont un cauchemar ?

    En savoir plus

  • Libération de Paris : où étaient les combattants noirs de la 2e DB ?

    En savoir plus

Culture

Hollywood redonne vie au "Voyage dans la lune" de Méliès

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 14/12/2011

Grâce à un long processus de restauration finalisé à Hollywood, "Voyage dans la lune" de Georges Méliès sort ce mercredi au cinéma dans une nouvelle version, en couleur et restaurée. D'une durée de seize minutes, le film date de 1902.

AFP - Donnée pour perdue, la version couleur du "Voyage dans la lune" de Georges Méliès, qui sort mercredi en France, a pu être "ramenée d'entre les morts" grâce à un long processus de restauration finalisé à Hollywood.

Ces seize minutes qui ramènent à la naissance du cinéma sortent en même temps que le "Hugo Cabret" de Martin Scorcese, le film hommage du réalisateur de "Taxi Driver" à son maître de tous les temps.

Et pourtant, ce Voyage revient de loin: "On ne peut pas vraiment parler d'une restauration, mais plutôt d'une résurrection, car le film était vraiment mort", racontait à l'AFP Tom Burton, responsable des services de restauration des studios Technicolor à Hollywood, peu avant que ce chef-d'oeuvre fut présenté à Cannes, en mai dernier.

L'image mythique de la lune, une capsule spatiale plantée dans l'oeil reste emblématique de ces premiers pas de la création cinématographique. Mais elle est ici familière et différente à la fois: du sang rouge coule du visage jaune pâle de la lune, et l'astre à visage humain est entouré de nuages aux teintes gris-vert.

"Le film était littéralement en pièces. La pellicule avait cristallisé et se brisait en mille morceaux. C'était une course contre la montre de chaque instant pour numériser le film avant qu'il ne tombe en poussière", s'est souvenu Tom Burton.

Serge Bromberg, patron de Lobster Films et artisan du projet aux côtés des fondations Groupama Gan et Technicolor, confirme qu'avoir pu "ramener le film d'entre les morts relève vraiment de la science-fiction". Cette épopée, il la raconte d'ailleurs dans un documentaire diffusé à chaque séance couplé au "Voyage dans la lune".

L'histoire commence au début des années 90, lorsqu'une copie couleur du "Voyage", datant de 1902, le film le plus célèbre de Georges Méliès (1861-1936) est déposée anonymement à la Cinémathèque de Barcelone.

Le monde des archives s'émeut de la réapparition de cette version, donnée pour perdue. Mais la joie est de courte durée, car l'état déplorable de la copie rend sa restauration impossible. Serge Bromberg récupère pourtant la bobine, avec l'idée folle de pouvoir, un jour, en faire quelque chose.

En 1999, il tente le tout pour le tout, en faisant subir à la pellicule un traitement chimique pour la ramollir -- un processus irréversible qui peut prendre jusqu'à deux ans. "Et quelle n'a pas été ma surprise, une fois la pellicule décollée, de découvrir qu'on avait plus de 90% du film", dit-il.

Il prend alors la pellicule en photo, image par image, et numérise le tout. Nous sommes alors en 2002 et il faudra encore attendre début 2010 pour que les progrès techniques permettent d'envisager une restauration complète.

"Même comme ça, on n'était pas sûrs d'y arriver", assure aujourd'hui Serge Bromberg. Les premiers éléments arrivent à Hollywood en novembre 2010 et grâce à un travail d'orfèvre, les 13.375 images du film sont restaurées une à une: ainsi, "Le Voyage dans la lune" version couleur renaît, 109 ans après sa sortie.

Les quelque images manquantes dans la copie couleur originale ont été coloriées à partir d'une copie en noir et blanc appartenant à la famille Méliès. Et la musique d'accompagnement, confiée au groupe électro français Air "pour faire le lien entre le public d'aujourd'hui et ces images d'hier, en en respectant la naïveté originelle", explique Serge Bromberg.

Le vrai défi, poursuit-il, est de "restaurer, surtout, l'émerveillement du spectateur: "+Le Voyage dans la lune+ c'est la même chose que +Star Wars+ dans les années 70 et +Avatar+ aujourd'hui. En 1902, les gens n'avaient jamais vu des effets spéciaux comme ça".
 

Première publication : 14/12/2011

  • PODCAST CINÉMA

    Audio : Bourgeois névrosés et "sex addict" à New York

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Deux films à ne pas manquer avant les fêtes de fin d'année

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)