Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, PDG de Prudential

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Vol AH5017 d'Air Algérie : Paris n'exclut "aucune hypothèse"

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

Economie

Quand Twitter crée une panique bancaire en Lettonie

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 14/12/2011

Sur Twitter, de fausses rumeurs annonçant la faillite de la filiale estonienne de la principale banque de Lettonie ont créé une panique bancaire qui souligne la fébrilité des Européens en ces temps de crise et les dérives des médias sociaux.

Tout semble être rentré dans l’ordre à Riga, pour le plus grand soulagement des autorités lettones, après le sérieux coup de chaud qu’a connu le secteur bancaire du pays ces derniers jours. A l’heure où la solidité des établissements financiers européens est remise en cause, une rumeur née ce week-end sur Twitter a suffi à ébranler Swedbank, la plus importante banque de dépôts de Lettonie.

Samedi 9 et dimanche 11 décembre, les Lettons ont en effet retiré près de 22 millions d’euros des distributeurs automatiques de Swedbank, soit un centième des réserves de la banque d’origine suédoise. Une course au cash qui a pris de court les responsables de l’établissement : les habitants de la petite république balte ne retirent en moyenne que trois millions d’euros chaque week-end. Dimanche soir à 20 heures, les trois quarts des distributeurs de la Swedbank en Lettonie étaient à sec.

Enquête de police

La banque a, en fait, été victime du côté obscur de la force de Twitter et à sa capacité à propager rapidement des informations... même fausses. En fin de semaine dernière, des messages annonçant - à tort - la fermeture en Suède de guichets automatiques de la Swedbank et des risques de banqueroute de sa filiale estonienne ont été largement repris par les internautes lettons, créant une panique bancaire bien réelle attisée par la faillite, le mois dernier déjà, d'une banque locale cette fois, la Krajbanka.

Il a fallu l’intervention publique des directeurs suédois de la banque et même de Valdis Dombrovskis, le Premier ministre letton, pour calmer les esprits. Si les premiers se sont voulus rassurant sur la santé financière de leur banque, expliquant que ces retraits massifs “n’entraîneraient pas de problème de liquidité”, le chef du gouvernement a, quant à lui, dénoncé “une manœuvre visant à déstabiliser” la Lettonie.

Les autorités lettonnes ont d’ailleurs ouvert, mardi 13 décembre, une enquête de police afin de déterminer l’origine de ces rumeurs.

Crédit photo : David Berkovitz/Flickr

Première publication : 14/12/2011

  • INTERNET

    Twitter veut faire gazouiller le grand public

    En savoir plus

  • LIBAN

    Saad Hariri prépare son come-back politique sur Twitter

    En savoir plus

  • INTERNET

    Quand François Hollande "spamme" sur Twitter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)