Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guy Forget : "C'est une nouvelle version du tournoi de Roland-Garros"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Timochenko : "Je ne regrette pas ce que j'ai fait" en Colombie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Madagascar : la justice exige la nomination d'un gouvernement d'union nationale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Irlande: référendum historique sur l'avortement

En savoir plus

TECH 24

VivaTech 2018 : Paris veut s'imposer sur la mappemonde du numérique

En savoir plus

BILLET RETOUR

La bataille et ses héros en mémoire, Kobané se reconstruit

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

En Guadeloupe, les papilles des Antilles

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Coalition populiste en Italie : une nouvelle crise en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Données personnelles : qui a peur du RGPD ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 15/12/2011

"Bye bye France Soir"

Presse française, jeudi 15 décembre 2011. Au menu de la presse française ce matin, le portrait de l’auteur de la fusillade de mardi, à Liège, le jugement dans l’affaire des emplois fictifs de la Ville de Paris, et l’affaire Bettencourt. Et la fin de la version papier de France Soir.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
  
On commence cette revue de presse avec le Parisien. On en sait un peu plus ce matin sur le profil le tueur de Liège, cet homme qui a tiré sur la foule et tué 4 personnes avant d’être abattu par la police.
 
Il s’appelait Nordine Amrani, il avait 33 ans, et il avait déjà eu à faire des dizaines de fois à la police. Un homme au passé judiciaire lourd qui s’était vu condamner en 2007 pour trafic de drogue et détention d’armes. Sorti de prison en 2010, il «semblait  vivre avec le sentiment que la police et la justice belge lui en voulaient» raconte le Parisien. D’après son avocat, il était «très inquiet et très stressé» à cause d’une nouvelle convocation par les magistrats, mardi. Une histoire chaotique qui livre peu d’explications finalement sur son geste et qui laisse les Belges désemparés: «Pourquoi, demandent-ils, avoir tiré sur des innocents, des adolescents, un enfant ?».
 
 
A voir également ce matin dans Libération, cette vague anti-immigrés en Italie qui vient de faire deux morts dans la communauté sénégalaise de Florence.
Deux vendeurs de rue qui ont été froidement abattus, parce qu’ils étaient noirs, mardi, sous les regards de dizaines de témoins. Leur meurtrier, un expert-comptable de 50 ans s’est ensuite suicidé. Un geste célébré sur les sites d’extrême-droite raconte Libération: « Gianluca Casseri est un héros, qui a eu le courage, écrit un site, de faire ce que nous devrions faire en masse contre cette immondice nègre».
Un double meurtre qui survient peu de temps après ce qui s’apparente à une vraie chasse aux Roms ce week end à Turin.
En Italie, écrit le journal, les épisodes de racisme se multiplient et certains évoquent «un climat d’intolérance envers les étrangers fomenté depuis des années».
 
Et puis au chapitre justice, on attend ce matin le jugement du tribunal correctionnel de Paris dans l’affaire des emplois fictifs.
Un jugement qui va concerner notamment «le retraité le plus célèbre de France», Jacques Chirac. L’ancien président en faveur duquel le ministère public a demandé la relaxe et dont «les troubles neurologiques» décrits comme «sévères et irréversibles» par sa défense lui ont permis de ne pas se présenter devant le tribunal, rappelle le Figaro.
 
Au chapitre justice, toujours, il y a ce «coup d’accélérateur» donné dans l’affaire Bettencourt, à voir dans Libération. Après le photographe François-Marie Banier, c’est au tour de Patrice de Maistre, l’ex-gestionnaire de la milliardaire d’être interpellé; il devrait être lui aussi mis en examen pour «abus de faiblesse» sur la personne de l’héritière l’Oréal.
 
Libération qui revient ce matin sur la disparition du journal France Soir.
France Soir version papier c’est fini, mais «l’info continue» titre Libération. Libé qui a une pensée et un geste confraternel pour ce quotidien mythique de la presse française et pour ses journalistes, auxquels on a envie de souhaiter bon courage, et bonne route.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/05/2018 revue de presse

"L'Italie cède au diktat de l'Europe"

A la une de la presse, ce lundi 28 mai, le refus de Giuseppe Conte de diriger le nouveau gouvernement italien, les derniers rebondissements de la saga diplomatique entre les...

En savoir plus

25/05/2018 Protection des données

"Souriez, vous êtes (mieux) protégés"

Dans cette seconde revue de presse de la matinée : que penser du règlement général sur la protection des données (RGPD) qui entre en vigueur ce vendredi, de nouvelles...

En savoir plus

25/05/2018 Donald Trump

Plus du tout de sommet États-Unis - Corée du Nord ?

L'annulation du sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un est la une de cette première revue de presse du vendredi 25 mai. Également au menuÉ: le référendum irlandais sur...

En savoir plus

24/05/2018 revue de presse

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

Dans la presse ce jeudi 24 mai : le référendum irlandais sur l’avortement, la décision de la NFL d’obliger les joueurs de football américain à se tenir debout au moment de...

En savoir plus

24/05/2018 Revue de presse française

"From Russia with luck"

À la une de la presse ce jeudi 24 mai : la désignation de Giuseppe Conte pour diriger le nouveau gouvernement italien, la visite d’Emmanuel Macron en Russie, la première...

En savoir plus