Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

En savoir plus

FOCUS

Sénégal : insécurité alimentaire en Casamance

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Otages en Syrie : la rançon ou la mort ?

En savoir plus

SUR LE NET

Après « l’Ice Bucket Challenge », place au « Rice Bucket Challenge »

En savoir plus

DÉBAT

Gouvernement Valls II : le bon choix ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un Mozart social-libéral à Bercy"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Si j'abandonne, tout s'effondre"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gouvernement Valls II : remaniement ou reniement ?

En savoir plus

  • La déclaration d'amour de Valls aux entreprises françaises

    En savoir plus

  • Bloquer l'avancée de l'EI, le casse-tête d'Obama

    En savoir plus

  • Ronaldo, Robben, Neuer : qui sera sacré joueur européen de l'année ?

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : Christine Lagarde mise en examen pour "négligence"

    En savoir plus

  • Zara retire de la vente une marinière flanquée d'une étoile jaune

    En savoir plus

  • Un rapport de l’ONU accuse Damas et l’EI de crimes contre l’humanité

    En savoir plus

  • Ebola : le Liberia sanctionne ses ministres réfugiés à l'étranger

    En savoir plus

  • Emmanuel Macron, un ex-banquier touche-à-tout à Bercy

    En savoir plus

  • Milan, ville de transit pour les réfugiés syriens

    En savoir plus

  • Theo Curtis, ex-otage américain en Syrie, est arrivé aux États-Unis

    En savoir plus

  • Syrie : l'unique passage menant au Golan tombe aux mains des rebelles

    En savoir plus

  • Vidéo : Lalish, capitale spirituelle et dernier refuge des Yazidis d'Irak

    En savoir plus

  • En images : les ministres du gouvernement Valls II

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Porto élimine Lille, reversé en Ligue Europa

    En savoir plus

Moyen-orient

L'Islande reconnaît officiellement l'État palestinien

Texte par Dépêche

Dernière modification : 15/12/2011

L’Islande a reconnu de manière formelle l’État palestinien. Le chef de la diplomatie islandaise, Össur Skarphedinsson, a reçu son homologue Riad Malki. Cette rencontre intervient après l'adoption d'une résolution allant dans ce sens, en novembre.

AFP - L'Islande a annoncé jeudi la reconnaissance formelle de l'Etat palestinien devenant l'un des premiers pays d'Europe occidentale à prendre cette décision.

"Voici le jour où je vous présente la déclaration de l'indépendance de la Palestine en accord avec la volonté du Parlement islandais", a déclaré le ministre des Affaires étrangères Össur Skarphedinsson s'adressant à son homologue palestinien Riad Malki.

Les deux ministres, qui étaient réunis lors d'une cérémonie à la Maison de la culture de Reykjavik, devraient également annoncer l'établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, selon un communiqué du ministère islandais des Affaires étrangères.

L'annonce officielle de cette reconnaissance par Reykjavik fait suite à l'adoption par le parlement islandais (Althingi) le 29 novembre dernier d'une résolution présentée par M. Skarphedinsson qui "autorise le gouvernenemt à reconnaître la Palestine en tant qu'Etat indépendant et souverain dans le cadre des frontières antérieures à la Guerre des six jours de 1967".

Cette reconnaissance intervient après l'admission historique de la Palestine à l'Unesco fin octobre et deux jours après que le drapeau palestinien eut été hissé devant le siège de l'organisation à Paris.

Plus d'une centaine de pays ont déjà reconnu l'Etat palestinien. Parmi les pays de l'Union européenne ayant formalisé cette reconnaissance figurent la République Tchèque, la Pologne, la Hongrie et Malte.
 

Première publication : 15/12/2011

  • PROCHE-ORIENT

    Mahmoud Abbas hisse le drapeau palestinien au siège de l'Unesco

    En savoir plus

  • NATIONS UNIES

    Les Palestiniens changent de stratégie pour faire reconnaître leur État

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Tensions entre les États-Unis et l'Unesco sur la reconnaissance d'un État palestinien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)