Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

FRANCE

L'ex-gestionnaire de fortune des Bettencourt mis en examen pour "abus de faiblesse"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/12/2011

L'affaire Bettencourt s’est de nouveau emballée avec la mise en examen, jeudi, de Patrice de Maistre, ancien gestionnaire de fortune de la richissime héritière de L'Oréal. Il est notamment soupçonné d'abus de faiblesse et de blanchiment d’argent.

REUTERS - L’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, a été mis en examen jeudi à Bordeaux dans l’enquête visant la fortune de l’héritière de L’Oreal, a annoncé le parquet de Bordeaux.

Il est mis en examen pour "abus de faiblesse", "complicité d’abus de confiance et d’escroquerie aggravés par état de vulnérabilité au préjudice de Liliane Bettencourt", et "blanchiment", a dit le procureur Claude Laplau.

Patrice de Maistre a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment obligation de verser une caution dont le montant n’a pas été précisé.

Arrêté mercredi à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle en provenance du Gabon, il était arrivé à Bordeaux jeudi à la mi-journée par avion après une nuit passée dans la prison parisienne de la Santé pour être présenté au juge Jean-Michel Gentil dans le cadre d’une procédure de mandat d’amener.

La veille, le photographe François-Marie Banier et son ami Martin d’Orgeval avient été mis en examen dans la même enquête visant la fortune de la milliardaire, ce qui a marqué le début effectif des poursuites dans cette saga politico-judiciaire.

François-Marie Banier est poursuivi pour "abus de faiblesse, abus de confiance, escroquerie aggravés et blanchiment", son compagnon pour "abus de faiblesse, blanchiment, recel de ces délits", a précisé le parquet.

Après plus de quatre ans sans mise en cause, ces actes judiciaires marquent le vrai départ de la procédure.

La mise en examen de Patrice de Maistre démontre une accélération dans le volet plus politique de l’affaire.

Le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt de 2003 à 2010 entretenait des liens financiers avec Eric Woerth quand ce dernier était ministre du Budget, ainsi que trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et de l’UMP.

Patrice de Maistre avait également embauché l’épouse de l’ancien ministre en 2007.

Le ministre a remis la Légion d’honneur au gestionnaire de fortune quelques mois après.

Par ailleurs, Patrice de Maistre est accusé par l’ex-comptable des Bettencourt d’avoir remis 150.000 euros en espèces sur la fortune de l’héritière à Eric Woerth en 2007 pour la campagne de Nicolas Sarkozy, des faits niés par les intéressés.
 

Première publication : 15/12/2011

  • FRANCE

    Affaire Bettencourt : Banier et d'Orgeval mis en examen, De Maistre interpellé

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice ordonne le placement sous tutelle de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le procureur Courroye pourrait être mis en examen dans l'affaire Bettencourt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)