Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

FRANCE

L'ex-gestionnaire de fortune des Bettencourt mis en examen pour "abus de faiblesse"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/12/2011

L'affaire Bettencourt s’est de nouveau emballée avec la mise en examen, jeudi, de Patrice de Maistre, ancien gestionnaire de fortune de la richissime héritière de L'Oréal. Il est notamment soupçonné d'abus de faiblesse et de blanchiment d’argent.

REUTERS - L’ancien gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre, a été mis en examen jeudi à Bordeaux dans l’enquête visant la fortune de l’héritière de L’Oreal, a annoncé le parquet de Bordeaux.

Il est mis en examen pour "abus de faiblesse", "complicité d’abus de confiance et d’escroquerie aggravés par état de vulnérabilité au préjudice de Liliane Bettencourt", et "blanchiment", a dit le procureur Claude Laplau.

Patrice de Maistre a été placé sous contrôle judiciaire avec notamment obligation de verser une caution dont le montant n’a pas été précisé.

Arrêté mercredi à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle en provenance du Gabon, il était arrivé à Bordeaux jeudi à la mi-journée par avion après une nuit passée dans la prison parisienne de la Santé pour être présenté au juge Jean-Michel Gentil dans le cadre d’une procédure de mandat d’amener.

La veille, le photographe François-Marie Banier et son ami Martin d’Orgeval avient été mis en examen dans la même enquête visant la fortune de la milliardaire, ce qui a marqué le début effectif des poursuites dans cette saga politico-judiciaire.

François-Marie Banier est poursuivi pour "abus de faiblesse, abus de confiance, escroquerie aggravés et blanchiment", son compagnon pour "abus de faiblesse, blanchiment, recel de ces délits", a précisé le parquet.

Après plus de quatre ans sans mise en cause, ces actes judiciaires marquent le vrai départ de la procédure.

La mise en examen de Patrice de Maistre démontre une accélération dans le volet plus politique de l’affaire.

Le gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt de 2003 à 2010 entretenait des liens financiers avec Eric Woerth quand ce dernier était ministre du Budget, ainsi que trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy en 2007 et de l’UMP.

Patrice de Maistre avait également embauché l’épouse de l’ancien ministre en 2007.

Le ministre a remis la Légion d’honneur au gestionnaire de fortune quelques mois après.

Par ailleurs, Patrice de Maistre est accusé par l’ex-comptable des Bettencourt d’avoir remis 150.000 euros en espèces sur la fortune de l’héritière à Eric Woerth en 2007 pour la campagne de Nicolas Sarkozy, des faits niés par les intéressés.
 

Première publication : 15/12/2011

  • FRANCE

    Affaire Bettencourt : Banier et d'Orgeval mis en examen, De Maistre interpellé

    En savoir plus

  • FRANCE

    La justice ordonne le placement sous tutelle de Liliane Bettencourt

    En savoir plus

  • FRANCE

    Le procureur Courroye pourrait être mis en examen dans l'affaire Bettencourt

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)