Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Nicole Garcia, actrice et réalisatrice accomplie

En savoir plus

FOCUS

L'Afrique à Paris !

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

La route rebelle de Nouvelle-Caledonie et les étudiants reconstruisent Tripoli

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Graham Watson, président du Parti des Libéraux et Démocrates pour l'Europe

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE : avec Pierre Moscovici, un changement de cap économique ?

En savoir plus

DÉBAT

Manuel Valls à Berlin : prendre exemple sur le modèle allemand ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Enlèvement d'un Français en Algérie

En savoir plus

DÉBAT

Organisation de l'État islamique : à quel jeu joue la Turquie ?

En savoir plus

  • Arrestation à Orly de trois jihadistes présumés, dont le mari de Souad Merah

    En savoir plus

  • Les lycéennes et collégiennes turques autorisées à porter le voile islamique

    En savoir plus

  • Droit à l'avortement : le gouvernement espagnol recule sur son projet de loi

    En savoir plus

  • Les États-Unis frappent le cœur de l’EI en Syrie

    En savoir plus

  • L'armée israélienne abat un avion de chasse syrien au-dessus du Golan

    En savoir plus

  • La justice autorise l'adoption d'enfants nés d'une PMA à l'étranger

    En savoir plus

  • Les Kurdes syriens réfugiés à Erbil prêts à repartir au combat contre l'EI

    En savoir plus

  • Rapt du Français en Algérie : qui se cache derrière les "Soldats du califat" ?

    En savoir plus

  • Prison à vie pour Ilham Tohti : "Ils ont créé un 'Mandela ouïghour'"

    En savoir plus

  • L'armée tue deux Palestiniens accusés de la mort des adolescents israéliens

    En savoir plus

  • Le président chinois, principal absent du sommet sur le climat

    En savoir plus

  • L'Afrique à Paris !

    En savoir plus

  • Présidentielle tunisienne : le point sur les candidats

    En savoir plus

  • Un million de bébés européens nés grâce à Erasmus

    En savoir plus

  • Le report du projet de Transavia Europe ne suffit pas aux pilotes d'Air France

    En savoir plus

  • Apple bat des records de ventes avec ses nouveaux iPhone

    En savoir plus

Sports

La France décroche l'organisation du Mondial-2017 masculin

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/12/2011

Doublée par le Qatar pour l'attribution du Mondial-2015 de handball masculin, la France a été désignée pays hôte du Mondial suivant, en 2017. L'Hexagone accueillera les Championnats du monde pour la troisième fois (1970 et 2001).

AFP - La France a été désignée pays-hôte du Championnat du monde 2017 messieurs par la Fédération internationale de handball (IHF), jeudi à Sao Paulo, prenant sa revanche après l'échec de sa candidature à l'édition 2015, confiée en janvier au Qatar.

Ce sera la troisième fois que la France organise le Mondial masculin, après 1970 et 2001. Elle a aussi organisé une fois le Mondial dames, en 2007.

Le dossier français a été préféré à celui du Danemark par le Conseil exécutif de l'IHF, réuni dans un hôtel de Sao Paulo, où se déroule actuellement le Championnat du monde féminin.

Pour la France, cette décision de l'IHF permet d'effacer la déception du début d'année lorsqu'elle s'était fait devancer par le Qatar pour l'organisation du Mondial-2015.

"C'est une victoire construite en partie sur la déconvenue du mois de janvier", a commenté le président de la Fédération française (FFHB) Joël Delplanque.

"On a retenu la leçon. On est allé parler avec tous les continents, on est heureux du résultat. A chaque fois qu'on a accueilli un Mondial en France, le handball français a franchi un nouveau cap", a-t-il ajouté.

Le ministre des Sports David Douillet, qui avait fait le déplacement à Sao Paulo pour convaincre les membres de l'IHF du plein soutien des pouvoirs publics à la candidature française, s'est également félicité de cette décision.

"Accueillir le Championnat du monde 2017 est un événement majeur pour le rayonnement du sport français et le rayonnement de la France", a-t-il dit.

"Projet futuriste"

"Ca fait deux ans qu'on travaille dessus avec une toute petite équipe, a expliqué le Directeur technique national (DTN) du handball, Philippe Bana. On est comme un boxeur, qui a reçu une calotte en janvier, qui était groggy et qui s'est relevé. C'est une récompense justement acquise, même si elle a été longue à se dessiner. Heureusement qu'on a été opiniâtre."

Le DTN, très au fait des arcanes de l'IHF, estime que 60% des treize membres du Conseil qui ont participé au vote ont donné leur voix à la France, soit un peu moins que les estimations de départ.

Le projet français pour l'organisation du 25e Championnat du monde, du 16 au 29 janvier 2017, se veut "futuriste" et s'appuie sur un savoir-faire éprouvé, démontré avec l'organisation du Mondial-2001 masculin et du Mondial-2007 féminin, où le taux de remplissage des salles avait atteint les 98%.

L'objectif de la FFHB est de réunir jusqu'à 500.000 spectateurs, soit plus du double du record établi par l'Allemagne pour le Mondial-2007.

Sa candidature était axée sur le réseau de dix grandes salles multifonctions (spectacles, autres sports), dont la construction est programmée d'ici 2017, une étant déjà ouverte à Montpellier.

Parmi elles, le Grand Stade de Lille, qui sera capable d'accueillir 29.000 spectateurs en configuration handball, ou le terrain de rugby couvert du club du Racing-Métro, près de la Défense (25.000 places).

L'enjeu pour la FFHB sera de laisser un "héritage" au-delà de 2017, en obtenant que le maximum possible de ces salles soient dévolues à la pratique régulière du handball.

Le Danemark a fait prévaloir la popularité du handball féminin dans le pays. Mais cela n'a pas suffi pour convaincre l'IHF de lui confier son deuxième Championnat du monde masculin après celui de 1978.

Première publication : 16/12/2011

COMMENTAIRE(S)