Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Magic on the moonlight" : la magie opère dans le dernier Woody Allen

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Ces étrangers qui partent combattre avec les Kurdes en Irak et en Syrie

En savoir plus

DÉBAT

La sentence de Pistorius est-elle "satisfaisante" ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Prisonnier Pistorius"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Mort d'un patron baroque"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Quel(s) patron(s) pour Total ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Christophe de Margerie, entre hommages et polémiques

En savoir plus

DÉBAT

Les patrons de l'énergie française à l'heure de la transition

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ebola : le Nigeria n'est plus touché par l'épidémie

En savoir plus

Sports

Battu par l'Atletico Madrid, Rennes quitte la Ligue Europa bredouille

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/12/2011

À Madrid, le Stade rennais a conclu sa campagne européenne sur une défaite face à l'Atletico (3-1). Les hommes de Frédéric Antonetti quittent la compétition la tête basse, sans avoir décroché la moindre victoire en six rencontres.

AFP - Rennes a fait tomber le clap de fin des clubs français en Europa League cette saison avec une défaite chez l'Atletico Madrid (3-1), jeudi lors d'une 6e et dernière journée qui a vu l'élimination de Tottenham, Birmingham et du Celtic Glasgow, devancé par l'Udinese.


Rennes (3 nuls et 3 défaites) a échoué dans sa quête d'une première victoire en phase de groupes de C3, même si la mission s'annonçait ardue, sur le terrain de l'Atletico, leader du groupe, et avec une équipe fortement remaniée.

Les Bretons se sont fait surprendre en quatre minutes sur des erreurs individuelles, offrant un penalty à Falcao (38e) et un but à Domingues (42e), avant celui de Turan Arda tuant le match (79e).

Mandjeck a fait la faute sur le penalty, lui qui s'était déjà fait publiquement conspuer par son entraîneur Frédéric Antonetti le week-end dernier... et c'est le même défenseur qui a réduit le score en fin de partie (86e).

Dans ce groupe I, l'Udinese a pris le deuxième billet, en neutralisant le Celtic Glasgow (1-1). L'égalisation est venue de l'inusable Di Natale (32 ans).

La défaite de Rennes n'aide pas l'indice UEFA de la France, menacé par celui du Portugal qui peut encore progresser, puisqu'outre Benfica qualifié pour les 8e de finale de C1, trois clubs lusitaniens poursuivront l'aventure en Europa League, avec Porto (tenant du titre), Braga (finaliste) et le Sporting.

Seuls les Pays-Bas envoient un plus grand contingent de clubs en 16e de finale: quatre. L'Ajax, reversé de C1, sera accompagné par Twente, le PSV Eindhoven et Alkmaar. Les deux clubs allemands en lice (Schalke 04 et Hanovre) se sont qualifiés sans encombre.

Le carton 4-0 de Tottenham, où Kaboul était capitaine, contre les modestes Irlandais de Shamrock a été rendu vain par le nul du Rubin Kazan chez le PAOK Salonique de Laszlo Bölöni (1-1), tous deux qualifiés. Les Spurs, pourtant 4e de Premier League, paient sans doute à une trop grande rotation de l'effectif de la part de Harry Redknapp.

Birmingham aussi a été éliminé, malgré le but de Rooney (prénom: Adam) contre Maribor (Bruges profitant du nul 1-1 contre Braga). Le modeste Stoke, finaliste de la Cup la saison dernière, représentera donc l'Angleterre en compagnie des deux formations de Manchester, United et City, 3e de leurs groupes en Ligue des champions et reversées en C3.

Enfin, l'Espagne aura aussi trois représentants avec, outre l'Atlético, Bilbao et Valence, reversé de C1.

 

Première publication : 16/12/2011

  • FOOTBALL

    Malgré une victoire face à Bilbao, le PSG est éliminé de la Ligue Europa

    En savoir plus

  • LIGUE EUROPA

    Battu par Salzbourg, le PSG s'enfonce dans la crise

    En savoir plus

  • LIGUE EUROPA

    Le Stade Rennais, accroché par l'Udinese, laisse filer la qualification

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)