Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La rigueur version Valls

En savoir plus

TECH 24

Les Google Glass déjà mal vues

En savoir plus

  • Les journalistes libérés attendus à Paris d'ici dimanche

    En savoir plus

  • "Les journalistes français retrouvés près de la zone contrôlée par l'EIIL"

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Des tracts antisémites inquiètent la communauté juive de Donetsk

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Vidéo : l'est de l'Ukraine "deviendra un pays indépendant"

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Abdelaziz Bouteflika, le président fantôme

    En savoir plus

  • Corée du Sud : le capitaine s'explique après le naufrage du ferry

    En savoir plus

  • Coupe de la Ligue : le PSG pour sauver sa saison, Lyon pour la bonifier

    En savoir plus

  • Découverte de la première planète jumelle de la Terre

    En savoir plus

  • L'embryon numérique, la nouvelle technologie pour faire un bébé parfait

    En savoir plus

  • Sans surprise, Bouteflika réélu président de l'Algérie avec 81,53 % des voix

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Manuel Valls au Vatican pour les canonisations de Jean-Paul II et Jean XXIII

    En savoir plus

  • Hollande ne se représentera pas en 2017 si le chômage ne baisse pas

    En savoir plus

EUROPE

L’ultime appel de Julian Assange contre son extradition sera examiné au mois de février

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 16/12/2011

La plus haute instance judiciaire britannique a accepté le recours du fondateur de Wikileaks, qui conteste son extradition vers la Suède pour son rôle présumé dans une affaire de viol. L'audience débutera le 1er février 2012.

AFP - La Cour suprême britannique a jugé vendredi recevable la demande du fondateur de WikiLeaks Julian Assange d'un nouvel appel de son extradition vers la Suède, où il est recherché dans une affaire de viol et agressions sexuelles présumés, et a fixé l'audience aux 1er et 2 février.

La Cour suprême, plus haute instance judiciaire du pays, a indiqué dans un communiqué avoir "étudié aujourd'hui (vendredi) une demande de Julian Assange de faire appel (de son extradition). Elle lui a donné le droit de faire appel, et l'audience a été fixée sur deux jours, à compter du 1er février 2012".

Ce nouveau recours constitue le dernier développement d'un feuilleton judiciaire à rebondissements qui dure depuis un an.

Arrêté en décembre 2010 à Londres à la suite d'un mandat d'arrêt européen, Julian Assange, Australien de 40 ans, avait été libéré au bout de quelques jours et est assigné depuis à résidence dans le manoir d'un ami dans la campagne anglaise.

Le 24 février 2011, la justice britannique a validé sa demande d'extradition vers la Suède, une décision confirmée en appel par la Haute Cour en novembre.

Mais début décembre, la Haute Cour de Londres a concédé que M. Assange pouvait encore soulever devant la Cour suprême un point "d'intérêt général" relatif à la procédure d'extradition. Le fondateur de WikiLeaks a déposé ce recours, qui a été accepté ce vendredi.

En cas de refus, il aurait été extradé vers la Suède sous dix jours.

Depuis le début de l'affaire, M. Assange réfute les accusations de relations sexuelles non consenties, et se déclare victime d'un complot politique ourdi par les Etats-Unis. Selon lui, Washington agirait en représailles à la publication par le site internet WikiLeaks de dizaines de milliers de documents militaires sur l'Irak, l'Afghanistan et de télégrammes diplomatiques américains.
 

Première publication : 16/12/2011

  • ROYAUME-UNI

    Julian Assange peut faire appel de son extradition devant la Cour suprême

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Julian Assange joue son va-tout à Londres pour éviter une extradition

    En savoir plus

  • INTERNET

    Wikileaks suspend ses publications par manque de moyens financiers

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)