Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Des internautes juifs et arabes se mobilisent pour la paix

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Apple mise sur la Chine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Radical"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: des morts trop télégéniques

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique - forum pour la paix : comment relever le défi de la réconciliation nationale ?

En savoir plus

DÉBAT

Ukraine - l'UE contre la Russie : les "mistral" plus forts que les sanctions ?

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 2)

En savoir plus

L’EUROPE DANS TOUS SES ÉTATS

Best of (Partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Le Festival de Carthage souffle ses 50 bougies !

En savoir plus

  • Vente du Mistral à la Russie : Fabius invite Cameron à balayer devant sa porte

    En savoir plus

  • MH17 : jour de deuil aux Pays-Bas, Washington évoque une "erreur" de tir

    En savoir plus

  • Vidéo : à Khan Younès, les cortèges funéraires se succèdent

    En savoir plus

  • Infographie : l'ultime voyage controversé du Costia Concordia

    En savoir plus

  • Tour de France : Thibaut Pinot, une dose de "combativité", une dose de "déconne"

    En savoir plus

  • Plusieurs compagnies aériennes annulent leurs vols vers Israël

    En savoir plus

  • Violences à Sarcelles : quatre personnes condamnées à de la prison ferme

    En savoir plus

  • Gaza : "Nous devons aller jusqu'au bout de la mission", prévient Israël

    En savoir plus

  • Les négociations de paix en Centrafrique tournent court à Brazzaville

    En savoir plus

  • Londres relance l'enquête sur la mort de l'ex-espion russe Litvinenko

    En savoir plus

  • Les télévisions libanaises unissent leur voix pour soutenir Gaza

    En savoir plus

  • Le FBI accusé de transformer des citoyens musulmans en terroristes

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : victoire du réformateur Joko Widodo

    En savoir plus

  • Transferts : le Colombien James Rodriguez quitte Monaco pour le Real Madrid

    En savoir plus

  • Dunga sélectionneur : le manque d’imagination du football brésilien

    En savoir plus

Economie

Le Sénat adopte des mesures pour financer le gouvernement fédéral

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/12/2011

Le Sénat américain a adopté samedi un ensemble de mesures économiques de près de 1 000 milliards de dollars, déjà votées la veille par la Chambre des représentants, devant permettre aux agences fédérales de subsister jusqu'au 30 septembre 2012.

AFP - Le Sénat américain a adopté samedi un gigantesque ensemble de mesures de plus de 1.000 milliards de dollars pour financer l'Etat fédéral jusqu'au 30 septembre 2012, évitant ainsi une paralysie des services administratifs.

Les sénateurs ont adopté l'ensemble de mesures par 67 voix pour et 32 contre, après un vote similaire à la Chambre des représentants vendredi portant sur 915 milliards de dollars de dépenses.

Il revient ainsi désormais au président Barack Obama de promulguer ces mesures comprenant les 915 milliards de dollars de dépenses adoptées par la Chambre vendredi, ainsi que 126,5 milliards pour des opérations imprévues à l'étranger, essentiellement pour l'armée.

Les leaders de la Chambre et du Sénat avaient trouvé un accord jeudi soir sur ces mesures budgétaires évitant ainsi une fermeture de certains services administratifs qui serait intervenue vendredi à minuit. La Chambre avait voté une mesure de financement provisoire de 24 heures pour lui laisser le temps d'agir. Un vote dans une seule des deux chambres suffit à empêcher le gouvernement de fermer ses services, selon des élus.

Les mesures adoptées financent le fonctionnement des ministères de l'administration fédérale.

Une paralysie de l'Etat fédéral, qui serait intervenue à la veille des congés de Noël, aurait eu un impact néfaste sur l'économie du pays où le chômage reste élevé à 8,6% et la croissance encore vacillante.

Ni les républicains ni les démocrates, qui font campagne pour la présidentielle de novembre 2012, ne souhaitaient que cette énième crise budgétaire au Congrès ne se termine par un tel scénario.

Première publication : 17/12/2011

  • ÉTATS-UNIS

    L'échec des négociations sur le déficit risque de peser sur la croissance

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Obama demande aux entreprises et aux plus riches de "payer leur juste part"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le compromis fiscal d'Obama adopté par le Congrès

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)