Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : suivez le match en direct

    En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Violents combats pour le contrôle d'une base au nord-est de Bagdad

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Moyen-orient

Les derniers soldats américains ont quitté l'Irak

©

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 18/12/2011

Les derniers soldats de l'armée des États-Unis ont quitté l'Irak ce dimanche, à l'aube, et se sont rendus dans l'émirat voisin du Koweït. Ce départ achève ainsi le retrait total d'un pays occupé depuis près de neuf ans.

AFP - Les derniers soldats américains ont quitté l'Irak dimanche à l'aube pour le Koweït, achevant ainsi le retrait total de ce pays qu'ils avaient envahi il y a près de neuf ans, a confirmé un officier américain à un journaliste de l'AFP à la frontière.

Le 20 mars 2003, les forces américaines avaient pénétré massivement en Irak pour renverser l'ancien dictateur Saddam Hussein, exécuté depuis. Il ne restera plus dans ce pays que 157 soldats américains chargés d'entraîner les forces irakiennes et un contingent de Marines pour protéger l'ambassade à Bagdad.

Le dernier convoi composé de 110 véhicules transportant environ 500 soldats appartenant en grande majorité à la 3ème brigade de la 1ère division de cavalerie a traversé la frontière à 07H30 (04H30 GMT). Le dernier véhicule est passé huit minutes plus tard.

L'armée américaine, qui a compté jusqu'à 170.000 hommes au plus fort de la lutte contre l'insurrection, a abandonné 505 bases en Irak.

Le dernier convoi avait quitté la base aérienne Imam Ali pour les Irakiens, et Camp Adder pour les Américains, près de Nassiriya vers 2H30 (samedi 23H30 GMT) en empruntant une route déserte de 350 km pour rejoindre le Koweït.

Alors que les camions approchaient la frontière, l'excitation a commencé à s'emparer des trois soldats se trouvant dans le véhicule blindé du sergent chef Rodolfo Ruiz. Beaucoup n'avaient pas dormi les dernières 24 heures en attendant l'heure de départ.

"Je suis trop impatient d'appeler ma femme et mes enfants pour leur dire que je suis sain et sauf", s'est écrié le sergent-chef en apercevant les fils barbelés marquant la frontière. Certains soldats applaudissaient visiblement soulagés.

Les soldats se demandaient comment les Irakiens réagiraient en découvrant que les Américains étaient partis. "Ils vont se réveiller ce matin et s'apercevoir qu'il n'y a plus personne", a affirmé le soldat Joseph, un Irakien qui a émigré aux Etats-Unis en 2009. Il s'est enrôlé dans l'armée un an plus tard mais ne veut pas donner son nom pour protéger sa famille.
 

Première publication : 18/12/2011

  • IRAK

    L'armée irakienne bientôt seule en piste sur ses terres

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    L’Irak devra manœuvrer serré pour se reconstruire

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'armée américaine replie officiellement son drapeau militaire et se retire d'Irak

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)