Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Irak : comment lutter contre l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile boycotte la vidéo de l'exécution de James Foley

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Nos étoiles contraires", sortez vos mouchoirs !

En savoir plus

FOCUS

La bataille du salaire minimum aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Barbarie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La constance, c'est la confiance"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La fermeture de restaurants Mac Donald's en Russie : scandale sanitaire ou pression politique ?

En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Ebola : les deux Américains traités au sérum ZMapp sont guéris

    En savoir plus

  • Sans surprise, Erdogan choisit Davutoglu au poste de Premier ministre turc

    En savoir plus

  • Ebola : "Moi, je refuse de faire un vol vers Conakry"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Brandao suspendu provisoirement après son coup de tête

    En savoir plus

  • La Tunisie et l'Égypte ferment leurs frontières aériennes avec la Libye

    En savoir plus

  • À Bangui, plusieurs centaines de manifestants réclament le départ des soldats français

    En savoir plus

  • Yémen : ultimatum de la rébellion chiite qui exige la démission du gouvernement

    En savoir plus

  • Gaza : trois commandants du Hamas tués dans un raid israélien

    En savoir plus

  • Présidentielle au Brésil : la candidature de Marina Silva menace Dilma Rousseff

    En savoir plus

  • Syrie - Irak : le pape François tantôt pacifiste, tantôt interventionniste

    En savoir plus

  • Cécile Rol-Tanguy : "Je représente les résistantes qui ont été oubliées"

    En savoir plus

  • Ukraine : "C’est le début de la Troisième Guerre mondiale"

    En savoir plus

  • Assassinat de James Foley : les États-Unis ont tenté de le libérer

    En savoir plus

  • Benjamin Stora : "Les Français connaissent assez mal l’histoire de l’immigration"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang réalise un test de missile à courte portée

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/12/2011

La Corée du Nord a procédé ce lundi à un essai de missile à courte portée. Bien qu'effectué le jour de l'annonce de la mort de Kim Jong-il, ce test ne serait toutefois pas lié à la disparition du dirigeant nord-coréen.

AFP - La Corée du Nord a réalisé lundi, jour de l'annonce de la mort de son dirigeant Kim Jong-Il, un essai de missile à courte portée au large de ses côtes orientales, a rapporté l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

La Corée du Nord et le nucléaire
"La Corée du Nord a procédé à un tir d'essai d'un missile à courte portée ce matin (lundi) (...). Il a été suivi de près par nos autorités militaires", a iandiqué à l'agence un responsable gouvernemental sud-coréen non-identifié.

L'essai de ce missile balistique d'une portée de 120 kilomètres n'est pas lié à la mort de Kim, selon cette source.

Le ministère de la Défense sud-coréen a refusé de confirmer.

La Corée du Sud a placé son armée en état d'alerte et renforcé la surveillance de sa frontière ultra-sécurisée avec la Corée du Nord après l'annonce lundi du décès du dirigeant nord-coréen Kim Jong-Il.

Séoul a également demandé à son allié américain, qui maintient 28.500 soldats sur son sol, d'accroître la surveillance par satellite et avion.

Les deux Corées restent techniquement en état de conflit armé depuis l'armistice précaire signé à l'issue de la guerre de Corée (1950-53).

Réactions après la mort de Kim Jong-Il
Les relations déjà exécrables entre les deux Corées se sont détériorées en mars 2010 lorsque Séoul a accusé le Nord d'avoir torpillé une corvette militaire, tuant 46 marins.

Pyongyang a toujours démenti être à l'origine de ce torpillage. Mais l'artillerie nord-coréenne bombardait quelques mois plus tard, en novembre, une île sud-coréenne proche de leur frontière maritime commune, faisant quatre morts, dont deux civils.

Une grande partie des troupes nord-coréennes --fortes d'1,1 million d'hommes-- est stationnée le long de la frontière démilitarisée, la DMZ.

Cette bande de terre de 2 km ultra-sécurisée s'étend de chaque côté de la ligne de démarcation, longue de 240 km. Elle consacre depuis 1953 la partition entre un Nord communiste et un Sud capitaliste.

L'armée sud-coréenne compte 650.000 hommes.

Première publication : 19/12/2011

  • CORÉE DU NORD

    Kim Jong-il, dernier dictateur stalinien de la planète

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Le président Kim Jong-il est mort

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Le leader nord-coréen Kim Jong-il prêt à imposer un moratoire sur le nucléaire

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)