Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ioannis Kasoulides, ministre chypriote des Affaires étrangères

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Air France : la grève entre dans sa deuxième semaine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La revanche de David Cameron"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

SUR LE NET

Le "Blood Bucket Challenge", nouvelle tendance en Ukraine

En savoir plus

FOCUS

Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

  • Syrie : plus de 100 000 Kurdes ont fui en Turquie l'avancée de l'EI

    En savoir plus

  • Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

    En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

Moyen-orient

Le vice-président irakien visé par un mandat d'arrêt

Texte par Dépêche

Dernière modification : 19/12/2011

Tarek al-Hachémi a été visé par un mandat d'arrêt lundi, conformément aux lois anti-terroristes. Selon le ministère de l'Intérieur, les gardes du corps du vice-président irakien auraient commis des attentats avec son soutien.

AFP - Un comité judiciaire irakien a émis lundi un mandat d'arrêt à l'encontre du vice-président Tarek al-Hachémi, conformément aux "lois anti-terroristes", ont indiqué des responsables de la Sécurité et de la Justice.

"Le comité constitué de cinq membres a émis un mandat d'arrêt à l'encontre de Tarek al-Hachémi conformément aux lois anti-terroristes", a déclaré à l'AFP un responsable des services de sécurité sous couvert de l'anonymat.

Un responsable du pouvoir judiciaire, s'exprimant lui aussi sous le couvert de l'anonymat, a confirmé l'émission du mandat d'arrêt.

Ce comité avait imposé lundi une interdiction de voyage à l'étranger au vice-président Hachémi.

L'annonce du mandat d'arrêt est survenu alors que la télévision publique Al-Iraqiya diffusait des images montrant selon le ministère de l'Intérieur des gardes du corps de M. Hachémi avouant qu'ils planifiaient et commettaient des attentats, et recevaient des fonds y un soutien du vice-président.

Au moins 13 des gardes du corps de M. Hachémi ont été arrêtés au cours des dernières semaines, mais on ignore combien sont toujours en détention.

Le dirigeant kurde irakien Massoud Barzani a appelé lundi les protagonistes politiques dans son pays à une réunion d'urgence pour éviter un "effondrement" de leur gouvernement d'union nationale, prévenant que "la situation s'achemine vers une crise profonde."

Le bureau de M. Hachémi s'est plaint de "harcèlement" lundi, évoquant plusieurs incidents dont le fait que sa maison est encerclée par les forces de sécurité depuis plusieurs semaines.

Ces événements surviennent alors qu'Iraqiya, second groupe parlementaire derrière l'Alliance nationale, coalition des partis religieux chiites dont fait partie le Premier ministre Nouri el-Maliki, a suspendu samedi sa participation au Parlement et violemment critiqué la façon dont le Premier ministre monopolise le pouvoir.

Dimanche, le chef du gouvernement a demandé au Parlement de retirer sa confiance au vice-Premier ministre Saleh Moutlak qui l'avait traité à la télévision de "dictateur pire que Saddam Hussein".

Les députés doivent se pencher sur la question le 3 janvier, selon un responsable du Parlement.

Première publication : 19/12/2011

  • IRAK

    Les derniers soldats américains ont quitté le territoire irakien

    En savoir plus

  • IRAK

    Les sunnites d'Irakiya suspendent leur participation au Parlement

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)