Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Andy Serkis : l'homme à l'origine du singe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Empathie et sympathie"

En savoir plus

SUR LE NET

Gaza : Tsahal et le Hamas s'affrontent aussi en ligne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Le tourisme, moteur de l'économie espagnole

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Come prima"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les oubliés de Mossoul

En savoir plus

  • En direct : une cinquantaine de Français à bord du vol AH5017 d'Air Algérie

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Un match entre Lille et le Maccabi Haifa interrompu par des pro-palestiniens

    En savoir plus

  • En images : À Alep, les cratères d'obus deviennent des "piscines" pour enfants

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains vers Tel-Aviv

    En savoir plus

  • Tour de France : ces forçats qui ont forgé la réputation du Tourmalet

    En savoir plus

  • Sénégal : risque de famine en Casamance

    En savoir plus

  • L'ONU ouvre une enquête sur l'offensive israélienne à Gaza

    En savoir plus

  • Tour de France : "Depuis le temps qu'un Italien n'a pas gagné !"

    En savoir plus

  • "Le conflit israélo-palestinien est importé en France depuis longtemps"

    En savoir plus

  • Les députés adoptent la nouvelle carte des régions françaises

    En savoir plus

  • Bagdad accusé d'utiliser des "barrel bombs" contre sa population

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement statuera cette semaine sur le retrait ou non des prothèses mammaires PIP

Vidéo par France 2

Texte par Dépêche

Dernière modification : 20/12/2011

Quelque 30 000 femmes aujourd'hui porteuses d'implants mammaires de la marque PIP sauront d'ici la fin de semaine si les autorités sanitaires recommandent le retrait de leurs prothèses, soupçonnées d'être à l'origine de cas de cancers.

AFP - La décision de retirer ou non toutes les prothèses mammaires en silicone de marque PIP, pour les 30.000 femmes porteuses, après des cas suspects de cancer, sera prise en fin de semaine en fonction de recommandations d'experts, selon le ministère de la Santé.

"Si les recommandations que l'on attend pour la fin de la semaine nous disent qu'à ce stade il n'y a pas d'autres risques avérés, on s'en tiendra là. Si jamais les recommandations nous disent que par mesure de précaution il vaut mieux explanter (retirer les prothèses, ndlr) les femmes, on le fera aussi" explique-t-on mardi au ministère.

Le journal Libération affirme pour sa part que les autorités sanitaires demanderont d'ici la fin de la semaine aux 30.000 femmes porteuses de prothèses PIP de se les faire enlever.

Jusqu'à présent il était simplement recommandé aux femmes porteuses d'implants mammaires PIP de "consulter leur chirurgien ou leur médecin traitant" pour réaliser "des examens cliniques et radiologiques appropriés".

"Une explantation préventive de cette prothèse même sans signe clinique de détérioration de l'implant doit être discutée avec les femmes concernées" indiquait le ministère de la Santé dans un communiqué diffusé le 14 décembre.

A la Direction générale de la Santé (DGS), on souligne également mardi que l'on "attend la réunion des experts de l'Inca pour prendre une décision".

Saisi par le ministre Xavier Bertrand sur ce dossier, une réponse du groupe de travail de l'Institut national du cancer (Inca) est attendue pour le 23 décembre et "en fonction de l'avis des experts de l'Inca (...) on communiquera" indique-t-on à la DGS.

"Avant la fin de la semaine, les autorités vont demander à toutes les femmes porteuses de prothèses mammaires de la marque PIP de se les faire retirer: des prothèses, conçues à partir d'un gel non conforme, qui peuvent se déchirer et provoquer, outre des inflammations, des cancers", écrit mardi Libération.

Une telle décision serait "unique dans l'histoire de la chirurgie réparatrice", selon le quotidien.

Huit cas de cancers ont été "signalés" chez des patientes ayant eu des prothèses mammaires PIP défectueuses, avait indiqué le 15 décembre le Pr Jean-Yves Grall, directeur général de la Santé (ministère de la Santé).

Première publication : 20/12/2011

COMMENTAIRE(S)