Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

Sports

À 36 ans, Beckham est-il toujours au niveau ?

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Yann BUXEDA

Dernière modification : 22/12/2011

Annoncée ce mercredi par la presse française, l'arrivée de "Becks" au PSG est avant tout présentée comme un formidable coup marketing. Mais sur la pelouse, que peut apporter le "Spice Boy" au club francilien ?

David Beckham, 36 ans, a trouvé un accord avec le Paris Saint-Germain. En France, l’information barre la une des quotidiens "L’Équipe" et "Le Parisien", ce mercredi. Bien que l’un de ses proches ait démenti l'information auprès de l’AFP, le dossier "Beck" semble clos pour la presse hexagonale.

Dans son édition du jour, "L’Équipe" dévoile même les contours de la cérémonie d’accueil du "Golden Boy", qui aurait signé avec le club parisien pour un salaire de 800 000 euros par mois sur une période de 18 mois. Une rémunération mirobolante à laquelle s’ajouteront des primes sur le merchandising que générera son arrivée en France. Ce qui n'a pas manqué de relancer le débat sur le foot business.

Même les politiques se sont emparés du dossier, à l'instar d’Eva Joly, la candidate écologiste à la présidentielle de 2012, qui a déclaré sur la radio Europe 1 : "À ce niveau-là, on voit bien que ce n'est pas de jeu qu'il s'agit", avant de déplorer "un symbole de concentration, entre les mains de quelques-uns, de fortunes colossales".

La polémique peut sembler légitime dans un pays où les sommes brassées dans le milieu du football restaient jusqu'à présent bien moindres que dans les grands championnats européens. Mais l’acharnement dont le "Spice Boy" fait l’objet depuis plusieurs semaines quant à ses qualités de joueur est, lui, déplacé, explique Olivier Bossard, journaliste à l’hebdomadaire "France Football". "Au-delà de l’aspect économique, David Beckham reste David Beckham. C’est l’un des joueurs les plus élégants au monde. Sa qualité de passe, sa vision et son intelligence de jeu sont indéniables."

Catalyseur d’énergies et d’ego

L’année passée, en Major League Soccer, l’ex-Mancunien a terminé meilleur passeur avec son club des Los Angeles Galaxy. La performance, largement mésestimée en Europe, est pourtant significative dans un championnat en pleine progression, dont le niveau est comparable à celui des secondes divisions européennes.

Zidane, Seedorf, Scholes, Makelele… Avant lui, d’autres milieux ont prouvé que l’âge n’était pas une variable absolue pour juger des qualités d’un joueur. Pour Olivier Bossard, l’expérience de Beckham pourrait même avoir un effet bénéfique sur ses coéquipiers parisiens : "Beckham n’a évidemment plus le jus qu’il avait au début des années 2 000, mais il a toujours eu une hygiène de vie irréprochable et c’est un travailleur forcené. Dans un rôle de milieu défensif, il serait un titulaire en puissance. Surtout, sa seule présence dans le vestiaire devrait mettre un terme à la guerre d’ego entre les jeunes pousses."

Beckham, qui rêve de mener la sélection britannique aux Jeux Olympiques de Londres en 2012, devra encore essuyer les critiques (niveau de jeu présumé, salaire mirobolant) pendant quelques semaines. Puis il ne lui restera que le terrain pour faire taire les sceptiques.

Première publication : 21/12/2011

  • FOOTBALL

    Le doute persiste autour de la signature de Beckham au PSG

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    David Beckham et le PSG, le début d'une "love story" ?

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Les Los Angeles Galaxy de David Beckham sacrés rois du championnat américain

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)