Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Nuits de violences à Ferguson et 15e sommet de la Francophonie à Dakar

En savoir plus

DÉBAT

Débat en France sur un État palestinien et l'accord sur le nucléaire iranien

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La francophonie, belle et bien vivante !

En savoir plus

#ActuElles

Quarante ans d'IVG : un droit fondamental à défendre

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - Google : le géant du Net bientôt scindé en deux ?

En savoir plus

FOCUS

Bien qu'ébranlée, la protestation citoyenne se poursuit à Hong Kong

En savoir plus

TECH 24

Oculus Rift : la vie des autres

En savoir plus

REPORTERS

Liban : Chebaa au cœur de la poudrière

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Djilali Benchabane, spécialiste du Moyen-Orient et du Golfe arabo-persique

En savoir plus

EUROPE

Le proche de Poutine, Sergueï Narychkine, nouveau président de la Douma

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2011

Cet ex-chef de l'administration présidentielle a été élu, mercredi, président de la chambre basse du Parlement russe. Dans un contexte politique tendu, il a assuré que le parti Russie unie, dirigé par Poutine, ne monopoliserait pas cette instance.

AFP - Sergueï Narychkine, ex-chef de l'administration présidentielle et proche de l'homme fort de Russie Vladimir Poutine, a été élu mercredi président de la Douma (chambre basse du Parlement).

La candidature de M. Narychkine a obtenu 238 voix, le nombre exact de sièges dont dispose le parti au pouvoir Russie unie à la Douma.

M. Narychkine, 57 ans, a affirmé que Russie unie ne monopoliserait pas le Parlement et que les discussions y seraient plus intenses.

"La majorité (de Russie unie) ne signifie pas le monopole, surtout compte tenu de la composition actuelle de la Douma", a déclaré M. Narychkine.

Russie unie, dirigée par le Premier ministre Vladimir Poutine et dont le président Dmitri Medvedev était tête de liste lors des législatives, a remporté plus de 49% des voix lors du scrutin, un résultat en fort recul par rapport aux élections de 2007.

La formation est loin des 315 députés dont elle disposait dans la précédente assemblée, qui lui permettaient de modifier la Constitution sans le soutien d'autres partis, mais elle a cependant toujours la majorité absolue avec 238 sièges sur 450.

"Le format de notre dialogue différera de celui de l'assemblée précédente", a ajouté M. Narychkine.

"Je suis sûr que le Parlement est un bon endroit pour les débats les plus sérieux et les plus concrets", a-t-il ajouté.

Son prédécesseur, Boris Gryzlov, avait été raillé par l'opposition après avoir dit un jour que la Douma n'était "pas un endroit pour faire des débats".

Première publication : 21/12/2011

  • RUSSIE

    Le président de la Douma, fidèle de Poutine, jette l'éponge

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Alexeï Navalny, le blogueur opposant à Poutine, sort de prison

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Les résultats des législatives reflètent l'opinion publique, selon Poutine

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)