Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Orchestre national de Barbès : le collectif survolté joue sa "Dame de coeur"

En savoir plus

BILLET RETOUR

Prijedor : les survivants contre l’oubli

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle en Algérie : un vote, quels changements ? (Partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Accueil mitigé du "Twitter chinois"

En savoir plus

REPORTERS

En Inde, des votes à vendre

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les mutins du PS défient Valls"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Bouteflika dans un fauteuil

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle algérienne : Abdelaziz Bouteflika vote en fauteuil roulant

En savoir plus

  • En direct : l'Algérie attend les résultats d'un scrutin déjà contesté

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

  • La Russie "ne souhaite pas se faire déborder par le mouvement qu’elle a suscité"

    En savoir plus

  • Aquilino Morelle, conseiller politique de François Hollande, démissionne

    En savoir plus

  • Au moins 12 morts dans l'avalanche la plus meurtrière de l'Everest

    En savoir plus

  • En Inde, des votes à vendre

    En savoir plus

  • Près de 60 morts dans l'attaque d’une base de l’ONU au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • Le bilan du ferry s'alourdit, un mandat d'arrêt délivré contre le capitaine

    En savoir plus

  • Accord à Genève : l’est de l’Ukraine encore loin de la "désescalade"

    En savoir plus

  • Prijedor : les survivants contre l’oubli

    En savoir plus

  • Mort de Gabriel Garcia Marquez, géant de la littérature sud-américaine

    En savoir plus

  • Cinq humanitaires maliens libérés par des troupes françaises

    En savoir plus

  • Le virus Ebola présent en Guinée et au Liberia est issu d'une nouvelle souche

    En savoir plus

  • En images : un condamné à mort iranien gracié par la mère de sa victime

    En savoir plus

  • Les oranges de Floride victimes d'une bactérie, le prix du jus s'envole

    En savoir plus

  • Un conseiller de François Hollande épinglé pour ses conflits d'intérêts

    En savoir plus

  • Le 67e Festival de Cannes signe le retour de Jean-Luc Godard

    En savoir plus

  • La justice sénégalaise décide du maintien de Karim Wade en détention

    En savoir plus

EUROPE

Le proche de Poutine, Sergueï Narychkine, nouveau président de la Douma

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2011

Cet ex-chef de l'administration présidentielle a été élu, mercredi, président de la chambre basse du Parlement russe. Dans un contexte politique tendu, il a assuré que le parti Russie unie, dirigé par Poutine, ne monopoliserait pas cette instance.

AFP - Sergueï Narychkine, ex-chef de l'administration présidentielle et proche de l'homme fort de Russie Vladimir Poutine, a été élu mercredi président de la Douma (chambre basse du Parlement).

La candidature de M. Narychkine a obtenu 238 voix, le nombre exact de sièges dont dispose le parti au pouvoir Russie unie à la Douma.

M. Narychkine, 57 ans, a affirmé que Russie unie ne monopoliserait pas le Parlement et que les discussions y seraient plus intenses.

"La majorité (de Russie unie) ne signifie pas le monopole, surtout compte tenu de la composition actuelle de la Douma", a déclaré M. Narychkine.

Russie unie, dirigée par le Premier ministre Vladimir Poutine et dont le président Dmitri Medvedev était tête de liste lors des législatives, a remporté plus de 49% des voix lors du scrutin, un résultat en fort recul par rapport aux élections de 2007.

La formation est loin des 315 députés dont elle disposait dans la précédente assemblée, qui lui permettaient de modifier la Constitution sans le soutien d'autres partis, mais elle a cependant toujours la majorité absolue avec 238 sièges sur 450.

"Le format de notre dialogue différera de celui de l'assemblée précédente", a ajouté M. Narychkine.

"Je suis sûr que le Parlement est un bon endroit pour les débats les plus sérieux et les plus concrets", a-t-il ajouté.

Son prédécesseur, Boris Gryzlov, avait été raillé par l'opposition après avoir dit un jour que la Douma n'était "pas un endroit pour faire des débats".

Première publication : 21/12/2011

  • RUSSIE

    Le président de la Douma, fidèle de Poutine, jette l'éponge

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Alexeï Navalny, le blogueur opposant à Poutine, sort de prison

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Les résultats des législatives reflètent l'opinion publique, selon Poutine

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)