Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Données personnelles : les pratiques des géants du Net dénoncées

En savoir plus

SUR LE NET

Hommages aux victimes du naufrage en Corée du sud

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Abdelaziz Bouteflika réélu pour un quatrième mandat

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Aquilino Morelle : Un "caillou" dans la chaussure de François Hollande

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 18 avril (Partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Crise ukrainienne : vers une nouvelle guerre du gaz ?

En savoir plus

#ActuElles

Carrière envers et contre tout ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

50 milliards d'économies : un plan d'austérité qui ne dit pas son nom ?

En savoir plus

  • La prise d'otages, "monnaie d'échange" pour les djihadistes en Syrie

    En savoir plus

  • Ukraine : fusillade à Sloviansk, les séparatistes demandent l'aide de Moscou

    En savoir plus

  • Les héritiers de Renault ne désespèrent pas de revoir quelques milliards

    En savoir plus

  • Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • Tournoi de Monte-Carlo : Wawrinka bat Federer en finale

    En savoir plus

  • Bientôt Pâques sans chocolat ?

    En savoir plus

  • Bachar al-Assad se rend dans la ville chrétienne de Maaloula pour la fête de Pâques

    En savoir plus

  • De retour en France, les ex-otages évoquent des conditions de détention "rudes"

    En savoir plus

  • Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

    En savoir plus

  • Vidéo : pour RSF, la Syrie ne doit pas devenir "un trou noir" de l’information

    En savoir plus

  • Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • Grande Guerre : les animaux, ces grands oubliés des tranchées

    En savoir plus

  • Le Paris Saint-Germain se console avec la Coupe de la Ligue

    En savoir plus

  • "Nous avons traversé la frontière à tête découverte, les mains dans les poches"

    En savoir plus

  • En images : les célébrations de Pâques dans le monde

    En savoir plus

  • Corée du Sud : une vingtaine de corps repêchés du ferry naufragé

    En savoir plus

  • En images : Rencontres internationales de cerfs-volants à Berck-sur-Mer

    En savoir plus

  • Reportage interactif : Cambodge, les sacrifiés du sucre

    En savoir plus

EUROPE

Le scandale des prothèses mammaires PIP s’étend au Royaume-Uni

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/12/2011

L’affaire des implants mammaires PIP a traversé la Manche. Plus de 250 Britanniques ont déposé plainte mercredi contre sept cliniques ayant procédé à la pose de ces prothèses soupçonnées de favoriser l’apparition de cancers.

AFP - Plus de 250 Britanniques avec des prothèses mammaires françaises PIP ont porté plainte contre plusieurs cliniques qui ont procédé à la pose de ces implants, a-t-on appris mercredi auprès de leur avocat.

"Plus de la moitié (des plaignantes) ont eu des ruptures de prothèses et nous représentons aussi d'autres femmes inquiètes des informations qui circulent" sur ces implants, a déclaré à l'AFP Esyllt Hughes, en référence à plusieurs cas suspects de cancers de femmes portant des prothèses mammaires PIP.

"Nous aurions préféré poursuivre directement PIP, mais cette entreprise est en liquidation judiciaire, et selon nos informations, elle n'était pas correctement assurée", a-t-elle ajouté.

"Du coup, nous engageons des poursuites contre des cliniques" qui ont posé les implants, a-t-elle ajouté. Les premières informations faisaient état de six cliniques concernés. L'avocate a précisé que la plainte concernait actuellement sept établissements, mais que leur nombre pourrait atteindre à terme 20.

La procédure judiciaire devrait débuter l'an prochain à Cardiff, capitale du Pays de Galles, selon l'avocate.

Sur les 80.000 à 100.000 femmes porteuses de prothèses mammaires au Royaume-Uni, entre 40.000 et 50.000 ont des implants PIP, selon l'Agence de contrôle des produits médicaux et des médicaments (MHRA).

Mercredi, la MHRA a estimé qu'il n'y avait pas de preuve d'un lien entre les prothèses mammaires PIP et l'apparition de cancer justifiant qu'on demande aux femmes concernées au Royaume-Uni de se faire retirer ces implants.

Ces prothèses sont aussi en coeur d'un vaste scandale en France, où les autorités sanitaires pourraient demander d'ici la fin de la semaine à 30.000 femmes de se faire retirer des prothèses mammaires PIP.

 

Première publication : 21/12/2011

  • FRANCE

    Le gouvernement statuera cette semaine sur le retrait ou non des prothèses mammaires PIP

    En savoir plus

Comments

COMMENTAIRE(S)