Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Alain Choquette, drôlement magique !

En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • L'Ukraine va lancer les procédures d'adhésion à l'Otan

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Maroc : une autoroute bloquée 14 jours pour tourner "Mission : Impossible 5"

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

  • Ligue Europa : fortunes diverses au tirage pour Lille, Saint-Étienne et Guingamp

    En savoir plus

  • Isolés, les pays touchés par Ebola peinent à faire face à l'épidémie

    En savoir plus

  • Quand le Canada et la Russie jouent les profs de géographie sur Twitter

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Dans un climat tendu, le PS ouvre son université d'été

    En savoir plus

  • L'Occident dénonce l'incursion "évidente" de la Russie en Ukraine

    En savoir plus

Afrique

Jebali dévoile un gouvernement dominé par les islamistes d'Ennahda

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/12/2011

Le Premier ministre tunisien Hamadi Jebali (photo) a dévoilé, jeudi, son équipe gouvernementale dont les postes clés de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice sont détenus par des membres du parti islamiste modéré Ennahda.

AFP - Le chef du gouvernement tunisien Hamadi Jebali a présenté jeudi à l'Assemblée constituante la liste de son équipe dont les ministères clés vont au parti islamiste Ennahda, selon un journaliste de l'AFP.

Ennahda détiendra notamment les ministères régaliens, de l'Intérieur, des Affaires étrangères et de la Justice, dans ce cabinet qui compte 41 membres.

L'Assemblée constituante doit voter vendredi pour approuver cette équipe proposée par M. Jebali, numéro deux du parti d'Ennahda.

Ennahda, vainqueur du scrutin du 23 octobre dispose de 89 élus sur un total de 217 à l'Assemblée constituante.

Ali Larayedh, ancien prisonnier politique et membre du bureau exécutif d'Ennahda, a été nommé à l'Intérieur, Nourredine Bhiri, actuel porte-parole du parti, à la Justice, et Rafik Ben Abdessalem, gendre du dirigeant d'Ennahda Rached Ghannouchi, aux Affaires étrangères.

Le gouvernement avait été présenté mardi au chef de l'Etat Moncef Marzouki, un an après la révolution anti-Ben Ali.

 

Première publication : 22/12/2011

  • TUNISIE

    Il y a un an, la mort de Mohamed Bouazizi déclenchait la révolution

    En savoir plus

  • EXCLUSIF - TUNISIE

    Marzouki : "Ni l'extrémisme religieux ni l'extrémisme laïc ne sont acceptables"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Jebali : "Ennahda garantira aux femmes des droits politiques et professionnels"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)