Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

El Hierro, première île 100 % énergies renouvelables, peut-elle être un modèle pour la planète ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Obama et les attentes irréalistes des noirs américains"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Montréal, toute une histoire

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Moins d'un français sur deux est imposable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'écureuil et le serpent"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Vers une police sous surveillance ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie : la guerre oubliée

En savoir plus

DÉBAT

Centrafrique : comment sortir de l'impasse?

En savoir plus

SUR LE NET

Le web se met au « Ice Bucket Challenge » pour la bonne cause

En savoir plus

  • Gaza : la trêve une nouvelle fois rompue, Israël vise un chef du Hamas

    En savoir plus

  • Reportage : les combattants kurdes reprennent possession du barrage de Mossoul

    En savoir plus

  • Présidentielle 2017 : Alain Juppé candidat à la primaire de l'UMP

    En savoir plus

  • Glissements de terrain meurtriers à Hiroshima

    En savoir plus

  • L'État islamique annonce avoir décapité un journaliste américain

    En savoir plus

  • L'armée irakienne attaque les jihadistes sur plusieurs fronts

    En savoir plus

  • L'opposition pakistanaise pénètre dans la zone rouge d’Islamabad

    En savoir plus

  • Libération : raconter l’été 44 au-delà des "moments de gloire et de triomphe"

    En savoir plus

  • Ligue 1 : une enquête judiciaire ouverte après le coup de tête de Brandao

    En savoir plus

  • Championnat d'Europe : Florent Manaudou vainqueur ex æquo sur 50 m papillon

    En savoir plus

  • Le prince saoudien braqué à Paris est un fils du roi Fahd mort en 2005

    En savoir plus

  • Émeutes de Ferguson : les États-Unis face à leurs vieux démons racistes

    En savoir plus

  • Carte interactive : "Ici est tombé" pour la Libération de Paris

    En savoir plus

  • Libération de Paris : "J'accueillais mes libérateurs"

    En savoir plus

  • Dans l’est de l'Ukraine, Lougansk en proie à d’intenses combats

    En savoir plus

  • Le pape François ouvre davantage la voie à la béatification de Mgr Romero

    En savoir plus

  • Amos Gitaï : "Israël est un projet politique, pas un projet religieux"

    En savoir plus

Economie

Le pactole des licences 4G plus élevé que prévu

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/12/2011

L'attribution des nouvelles fréquences 4G de téléphonie mobile a rapporté 2,64 milliards d'euros - au lieu des 1,8 milliard attendus - à l'État. Orange, SFR et Bouygues sont les heureux élus. Free n'a pas été retenu.

 AFP - Les opérateurs Orange, SFR et Bouygues Télécom ont obtenu des licences pour les fréquences basses de téléphonie mobile de quatrième génération (4G) lors d'un deuxième round d'enchères qui n'a pas retenu l'offre de Free, a annoncé jeudi l'Autorité des télécoms (Arcep).

Ces quatre lots situés sur la bande des 800 megahertz - également appelés "fréquences en or" étant donné leur rareté et qui avaient été mis à prix à 1,8 milliards d'euros par l'Etat - ont finalement été emportés pour la somme totale de 2,639 milliards d'euros.

C'est donc un total de près de 3,6 milliards d'euros que l'Etat va empocher, car le premier round d'enchères en septembre, concernant les fréquences hautes sur la bande 2,6 gigahertz, lui avait déjà permis de remporter 900 millions d'euros.

"Des licences seront attribuées à Orange, Bouygues Télécom et SFR", ce dernier obtenant d'ailleurs deux des quatre lots mis sur le marché, mais "la société Free, candidate recevable et qualifiée, n'a pas été retenue compte tenu des offres des autres candidats", a indiqué l'Arcep dans son communiqué.

"On avait dit qu'on serait raisonnable, et on avait également indiqué qu'on trouvait l'offre très défavorable pour un nouvel entrant comme nous. C'est l'argent qui a éliminé la concurrence", a commenté à l'AFP Maxime Lombardini, directeur général du groupe Iliad (propriétaire de Free).

"On n'a pas de regrets. Si on avait pensé que c'était vital pour nous, on aurait été plus agressifs, et aujourd'hui on considère qu'on a tout ce qu'il nous faut" en termes de fréquences, a-t-il ajouté.

Première publication : 22/12/2011

  • TÉLÉCOMS

    Plus rien ne sépare Free du mobile

    En savoir plus

  • TÉLÉPHONIE

    Quatre opérateurs sur les rangs pour décrocher une licence 4G

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)