Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Zimbabwe : Morgan Tsvangirai inhumé dans son village natal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Afrin: une guerre sans images

En savoir plus

LE DÉBAT

Offensive sur Afrin en Syrie : Damas, Ankara, un nouveau rapport de force ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Gabriel Attal : "Les propos de Laurent Wauquiez sont indignes et pas au niveau du chef d'un grand parti d'opposition"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Guillaume Larrivé : "On voit que la meute est en marche aux ordres de l'Élysée"

En savoir plus

FOCUS

RD Congo : la Chine à l'assaut du cobalt

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Isabelle Carré écrivaine se dévoile dans "Les Rêveurs"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Sandales, tunique rouge et colliers à fleurs" pour Justin Trudeau en Inde

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump Junior en Inde : un voyage d’affaires très politique

En savoir plus

Culture

L'oscar d'Orson Welles pour "Citizen Kane" cédé aux enchères à plus de 861 000 dollars

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/12/2011

L'Oscar attribué au réalisateur américain Orson Welles en 1942 pour le scénario de "Citizen Kane", considéré comme l'un des meilleurs films de tous les temps, a été vendu aux enchères à Los Angeles pour la coquette somme de 861 542 dollars.

AFP - L'Oscar remis à Orson Welles il y a presque 70 ans pour le scénario de son chef d'oeuvre "Citizen Kane" --le seul Oscar jamais attribué à un film du réalisateur américain-- a été vendu aux enchères pour 861.452 dollars, ont annoncé les organisateurs de la vente.

Le prestidigitateur David Copperfield était parmi les acheteurs en lice pour emporter la statuette, mais l'ex-compagnon du top model Claudia Schiffer a été coiffé par un acheteur resté anonyme, a annoncé la maison Nate D. Sanders.

Cette vente, l'une des rares à voir un Oscar vendu pour une somme proche du million de dollars, "est le témoignage de la popularité d'Orson Welles et de son chef d'oeuvre +Citizen Kane+", a ajouté la maison dans un communiqué publié mardi soir.

Déjà proposé à la vente il y a quatre ans à New York, cet Oscar n'avait alors pas trouvé preneur.

La statuette a connu une vie mouvementée. Orson Welles a d'abord cru qu'elle était perdue, avant qu'elle ne réapparaisse après sa mort en 1985. Sa fille Beatrice la récupère après un procès en 1994, après que le cinéaste Gary Graver, qui a longtemps travaillé avec Orson Welles, l'ait vendue à une holding.

En 2002, Beatrice obtient finalement en justice le droit de vendre la statuette, une possibilité à laquelle s'opposait l'Académie américaine des arts cinématographiques, qui organise la cérémonie. Durant le procès, elle avait été évaluée à un million de dollars.

Le nouvel acquéreur de la statuette, qui venait pour cette vente d'une collection privée, devait avoir accès à la liste successive de ses propriétaires, avait précisé Nate D. Sanders.


 

Première publication : 22/12/2011

  • CINÉMA

    Les films, les acteurs et les actrices qui ont fait 2011

    En savoir plus

  • CINÉMA

    "La Guerre est déclarée" sélectionné aux Oscars pour représenter la France

    En savoir plus

  • CINÉMA

    Les Oscars consacrent "Le discours d'un roi", Natalie Portman et Colin Firth

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)